Noble Society – « Live From The Frontline »

Live From The Frontline[Album]
04/02/2008
(Lustre Kings/Nocturne)

Malgré les apparences, ce n’est pas sur l’île jamaïcaine qu’est né le label Lustre Kings, mais à Oakland, dans la banlieue de San Francisco, sous l’impulsion de King Corrin et Moon… Un label comme il y en a peu dans le monde du reggae, prônant la multi-appartenance musicale, particulièrement autour d’une connivence assumée avec le hip-hop… Mais LK, c’est aussi un crew soudé, au sein duquel on retrouve les célèbres Lutan Fyah et Midnite, mais aussi le groupe originaire de Brooklyn, Noble Society, moins connu mais tout aussi prometteur..

Formé entre autres des MCs Delie et Jah Dan (qui a notamment travaillé avec Branford Marsalis, Dead Prez, Afu-Ra, DJ Premier…) et du producteur et guitariste Diego Campo, ces artistes new-yorkais, appuyés par Lustre Kings et Project Groundation Massive (mené par DJ Child), militent depuis déjà plusieurs années pour réaliser une symbiose entre reggae/dancehall et hip-hop, marquée de l’empreinte du territoire de NYC. « Live From The Frontline », dernier « mixtape-album » du groupe, se présente donc comme l’occasion rêvée de découvrir en condensé le son de ces « rois du reggae urbain »..

Plus qu’un simple opus, cette nouvelle sortie est en réalité un mix d’une cinquantaine de titres, mettant en scène une brochette d’artistes gravitant autour de Lustre Kings, guidés par les rythmiques puissantes et affutées de Noble Society… Le crew nous offre un reggae-hip-hop du plus bel effet, passant volontiers d’un minimalisme acoustique (dans le très beau « No Duppies » ou « Highest Religion ») à des riddims ravageurs, flirtant parfois avec un dancehall hybride plus offensif mais jamais indigeste (« Live From The Frontline », « Salute », « Tomorrow Belongs To Us », « Early Out »). Cette sélection fait aussi la part belle aux vibes new-roots, dans les très réussis « Smile With The Sun » part. I, II & III et « Conqueror » de Jah Dan, ou encore dans des titres mettant à l’honneur les meilleurs singjays du moment (« When Babylon A Burn » de Norris Man, l’énorme « Suffering Us » de Lutan Fyah, le conscient « War Is Not The Solution » de Luciano, ou un « Trodding On » porté par la voix atypique de Vaughn Benjamin de Midnite)

Mais ce qui marque le plus dans cet opus reste peut-être l’ensemble de titres transpirant littéralement le hip-hop new-yorkais, avec leur lot de beats et de scratches incisifs, comme l’illustrent le très bon « Live Wire Man » interprété par 77 Klash, « Get Stimulated », « Once Again », mais aussi et surtout le décapant « Street Musicology » feat. M1 de Dead Prez, ou l’excellent « Killa Sound », chargé de guitares saturées, dans lequel on retrouve Steele du crew Smif-n-Wessun (aka Cocoa Brovaz)..

« Live From The Frontline » est une véritable malle aux trésors, utilisant franchement les affinités du reggae et du hip-hop pour produire un son fluide et énergisant, qui enflammerait sans problème bien des dancefloors. Revendiquant haut et fort leur ouverture à toutes les cultures musicales, les new-yorkais vont même jusqu’à affirmer leur ambition de faire écouter du reggae aux oreilles les plus réticentes… Un défi certes audacieux mais que Noble Society a toutes les chances de relever avec succès..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire