No Nebraska – « Untitled »

noneb180Ep
(Taenia Solium)
12/2009
Indie rock inspiré

Il y a deux ans, No Nebraska, combo berlinois composé de trois musiciens d’origines différentes, déposait un premier album qui savait puiser dans les bonnes influences et provoquer ainsi en nous le plus grand enthousiasme. En effet, c’est du côté de Washington DC, de Chicago et de la Hollande de The Ex, qu’il fallait aller chercher les envies musicales du trio, comme les raisons qui l’auront poussées à allumer la mèche de son rock qui, parfois, ne craint pas le tout instrumental. De son parcours discographique, quatre titres émergent aujourd’hui. On les retrouve au sein de ce disque éponyme au packaging 3 volets, sérigraphié à la main, seulement tiré à 200 exemplaires. Avec bonheur et délectation, on s’y voit resservir une louche d’un registre atypique et délicieusement hors format, ou cuivres aguicheurs parviennent sans mal à se faire une place au milieu de guitares brutes et incisives qui se plaisent à découper le passant trop peu prudent. Au sein d’une atmosphère particulière où la tension reste palpable, on devine les mélodies au point qu’elles finissent par se faire désirer, puis qu’on les entende bel et bien au fil des écoutes successives, comme si No Nebraska voulait avant toute chose se dévoiler progressivement, au goutte-à-goutte. Cet Ep achève donc la bonne impression laissée il y a deux ans. D’une cohérence qui fera certainement quelques wagons d’envieux, le trio se montre inspiré et inventif, sans jamais perdre le fil de son oeuvre, ni cette accessibilité qui fait souvent fuir un public rock adepte du vite consommé. Dommage seulement pour le trop peu. Deux ans d’attente valaient bien plus que quatre titres.

En écoute:
No Nebraska – « 

1. Le Coût du Prix Libre     
 »

Plus d’informations ici.

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire