No More Lies – ‘In The Shade Of Expectation’

Album / BCore / 01.2014
Post hardcore

Huit ans de silence radio. Avouez que, à l’heure ou internet n’en finit plus de considérablement réduire la notion d’espace temps, il en fallait beaucoup moins pour qu’on ne parie plus le moindre copeck sur le retour d’un illustre groupe comme No More Lies, auteur de l’excellent ’41º46.5’N 3º1.9’E’ au beau milieu des années 2000 qui le voyait rependre dignement le flambeau du très riche indie rock catalan, alors tout juste abandonné par Aina. Sauf que, depuis, plus rien: un mutisme total qui laissait penser que son chanteur-guitariste Santi Garcia préférait désormais s’affairer définitivement à reluire son statut d’incontournable producteur local. C’était sans compter sur une envie irrépressible de remettre le couvert, de céder aux fourmillements grandissants de ses doigts à voir sortir chaque année une dizaine d’albums de son studio. On ne s’en plaindra pas tant ‘In The Sade Of Expectation’ ne souffre d’aucun signe de faiblesse comparé à son lointain aîné. Mieux, ce quatrième opus pour le moins inspiré balance un post hardcore plus maîtrisé que jamais, biberonné à celui qui a fait de Washington DC son berceau douillet. Sur les pas de Jawbox (‘In The Shade Of Expectation’), armé de riffs aiguisés avec une grande précision (‘Spiral Desidia’), avec une hargne et une force de frappe plus régulièrement croisée chez Hot Water Music (‘The Urgency Has Gone’), No More Lies assène donc quelques sérieux coups de pied au cul seulement dictés par le plaisir de jouer la musique qu’il aime. Sans prétention, sans originalité rajouteront peut être certains, le trio sert avant tout ici le souvenir d’un rock agressif et mélodique devenu religion pour d’autres. En toute logique donc, ‘In The Shade Of Expectation’ ne pouvait en sortir que grandi. Un retour aussi gagnant qu’il était inespéré.

‘The Urgency Has Gone’, ‘Dear System’, ‘Wrong Stage, Bad Scenario’, ‘Foundation Stone’

À lire ou écouter également:

, , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire