Neon Indian – « Psychic Chasms »

neon180Album
(Lefse)
13/10/2009
Psychédélique

La pochette comme le titre du disque ne mentent pas: on est parti pour nager en plein délire psychédélique. Pour Alan Palomo, texan de 21 ans se cachant derrière Neon Indian, le pays des chauves souris est peuplé de synthés vintage 80s, de sons Nintendo et de voix éthérées formant la plupart du temps de jolis hymnes néo hippie (« Deadbeat Summer », »Terminally Chill »). Mais c’est pourtant quand le ciel s’obscurcit et que le spleen adulescent prend le dessus que Neon Indian atteint des sommets: preuve en est « 6669 (I Don’t Know If You Know) », une véritable perle de mélancolie lo-fi. Palomo réussit à diffuser un groove lancinant tout le long de ce court premier opus (à peine plus de 30min), s’autorisant même des élans funk (« Ephemeral Artery » et sa rythmique que n’aurait pas renié Justice), de jolis interludes parfaitement dans le ton venant régulièrement compléter  le trip, voire prolonger le plaisir (« 7000 (reprise) »). Car c’est bien d’un trip dont il s’agit (« Should Have Taken Acid With You » annonce la couleur): soit on rentre dans l’univers bariolé mais cohérent qu’a réussi à créer Palomo, soit on passe son tour. Déjà catalogué petit frère des MGMT, nul doute que Neon Indian va rapidement connaître une exposition et un buzz à la mesure de ses promesses.  Si vous n’êtes pas réfractaires aux synthés kitsh (on ne peut s’empêcher de penser par moment aux interludes mythiques du Klub des Loosers), voilà un étonnant voyage sous acides qu’il serait dommage de rater.

En écoute:

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire