Nathaniel Mayer – « Why Don’t Give It To Me? »

Why Don't Give It To Me?[Album]
01/08/2007
(Alive/Differ Ant)

Pas besoin de lire la lettre de Guy Môquet aux résistants de la soul, qui continuent de se battre quotidiennement corps et âme pour que leur musique ne soit pas complètement édulcorée par un r’n’b siliconé. En revanche, on peut peut-être leur passer quelques morceaux de Nathaniel Mayer pour leur donner du coeur à l’ouvrage..

Car ce vieux briscard pourrait être considéré comme l’instigateur de la frange soul/punk dans laquelle se sera illustrée plus tard la diablesse Betty Davis ou aujourd’hui des groupes d’énervés comme The Bellrays ou Zen Guerilla. Les fans du Blues Explosion et de The White Stripes seraient aussi par conséquent bien inspirés d’écouter ce disque sorti à la fin de l’été

Pourtant, la carrière du bonhomme se sera presque terminée avant de commencer, lui laissant tout juste le temps de graver quelques poignées de titres aux tout débuts des 60’s. Loin des standards esthétiques de l’époque, la soul du bonhomme était plutôt dépouillée, encore sérieusement tournée vers le blues déglingué du Delta. Après une première tentative de retour en 2004 sur l’excellent label Fat Possum, le soulman s’entoure aujourd’hui de jeunes musiciens de bon goût (guitariste des Black Keys, bassiste des Dirtbombs, batteur de SSM…) et revient à la charge avec ce « Why Don’t You Give It To Me? » qui sent le sexe consommé à la va-vite sur le parking d’un bouge clandestin

En neuf titres, Nathaniel Mayer pose sa voix d’outre-tombe à la Screamin’ Jay Hawkins sur presque autant de déclinaisons du chant de l’âme: bluesy (« Why Don’t You Give It To Me? »), punky (« White Dress »), psychédélique (« I’m A Lonely Man », « Doin’ It »), ultra-sensuel (« Why Dontcha Show Me ») ou quasi rocksteady (« Dancing Mood »)

Le son ultra rêche, le propos pour le moins grivois et l’attitude rock’n’roll de Mayer sont en tout cas autant de raisons d’ajouter son nom à la liste des musiciens incontournables de Detroit (qui n’en manque pourtant pas). Et malgré son âge avancé, on ne prendrait pas le risque de laisser seul ce sexagénaire dans une chambre d’hôtel avec Mariah Carey. Pas sûr qu’ils aient exactement la même vision de la soul..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire