Nada Surf – « Lucky »

Lucky[Album]
04/02/2008
(Coopérative/Naive)

Nada Surf nous avait laissé en plan il y a un peu plus de deux ans, entre souvenirs nostalgiques d’une époque truffée de tubes rock et d’autres plus récents sous l’égide d’une pop beaucoup plus apaisée. L’annonce de la sortie de « Lucky », nouvel album, n’allait donc pas sans quelques interrogations. Le plus Français des groupes américains allait il refaire chauffer les lampes des amplis, ou offrir une suite logique de son précédent album? Le retour au bon vieux rock n’étant pas encore au goût du jour, tout du moins aussi radical que les fans de la première heure l’attendaient, Nada Surf confirme plutôt son statut de groupe pop extrêmement bien rôdé, à la maturité parlante qu’il s’agisse des textes (le politiquement engagé « The Fox ») ou de la musique, et à la capacité insolente d’enchaîner les tubes taillés pour les salles de concert plutôt que pour les ondes

Nada Surf illustre cela tout au long de ce nouvel opus, et plus particulièrement quand il balance quelques titres à l’efficacité immédiate, magnifiés par une des plus belles voix de la scène pop américaine. Caws, frontman du groupe, a toujours ce don d’opter pour la bonne mélodie, celle qui survole et glisse avec une grande facilité sur les harmonies de son trio, qu’elles soient jouées de manière énergique (« I Like What You Say »), ou plus calmement, comme sur « Are You Lightning? », « The Film Did Not Go Round », « The Beautiful Beat », et « Here Goes Something ». Mais, on retiendra plutôt ce « Lucky » pour les quelques hits qui le ponctuent: le « See These Bones » d’ouverture, bénéficiant de la participation de Ben Gibbard (Death Cab For Cutie), s’inscrit dans du Nada Surf pur jus; tout comme « Weightless », « Whose Authority », « From Now On » et « Ice On The Wing », qui aurait cependant pu se passer de son outro cuivrée

Les Américains, comme à leur habitude, dévoilent donc leur quota de titres ultra accrocheurs parvenant à rapidement faire oublier l’aspect souvent trop lisse de leurs compositions. Pourtant, « Lucky » dépassera sans souci « The Weight Is a Gift » dans l’estime des aficionados du groupe qui lui trouveront plutôt quelques accointances avec « Let Go« . Voilà qui prouve une nouvelle fois que Nada Surf en a encore pour longtemps sous la semelle, et que le puit des mélodies est loin de tarir. Bonne nouvelle non

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire