Mr.J.Medeiros – « Of Gods And Girls »

Of Gods And Girls[Album]
10/07/2007
(Rawkus/Nocturne)

The Procussions sont quelque peu écorchés depuis le départ de Rez, ayant décidé de prendre des distances avec le hip hop. Le temps de se faire à l’idée que le groupe ne sera plus qu’un duo, Mr.J.Medeiros s’est lancé dans un projet d’album solo qui, par la grande qualité démontrée par le groupe le temps de deux disques, ne pouvait pas laisser indifférent. Incontestablement, notre homme prouve tout au long de cette grosse quinzaine de titres (dont quelques bonus), qu’il n’est pas étranger à la réputation galopante des Procussions. Car « Of Gods And Girls », comme quelques autres ces derniers mois, réinstalle solidement Rawkus parmi les sources influentes du hip hop classique contemporain

Particulièrement appliqué dans son écriture où il alterne légèreté et sujets beaucoup plus graves (prostitution infantile sur « Constance » par exemple), empreint de spiritualité et de conscience, adepte d’une vraie diversité dans son flow même si le Mc n’est pas le plus technique que le hip hop ait connu, Medeiros parvient sans mal à capter notre attention grâce à une attention toute particulière à ne pas tomber dans le registre d’un hip hop/soul/jazzy parfois redondant

En cela, quelques invités de marque lui portent main-forte: 20Syl (Hocus Pocus) lui rend la pareille après avoir accueilli The Procussions sur son « 73 Touches » et lâche quelques productions par la même occasion (« Half a Dream », et les très respectables « Amélie » et « Apathy »). Également, Joe Beats (« King Of Rock Bottom » et « Constance Remix » aux beats appuyés comme il a su si bien le faire pour Sage Francis), Stro (« Strangers », « Money », « Honest Man’s Hustle », « Keep Face Remix »), Illmind (« Change »), Headnodle des Crown City Rockers (« Her Wings »), et Ohmega Watts (« Silent Earth Remix ») viennent compléter le talent de Medeiros qui s’est aussi chargé avec brio et diversité de la partie musicale de son album (« Silent Earth », « Constance », « Keep Pace », « Call You »)

Du côté des Mcs maintenant, la liste n’est pas affolante au point de dénaturer l’oeuvre de Mr.J.Medeiros, mais assez qualitative pour susciter un minimum d’intérêt. Outre 20Syl apportant sa touche francophone (« Amélie »), Rez refait finalement une ultime apparition (« Change »), entouré de Strange Fruit (« Change »), Pigeon John (« Money ») et du moins connu Marty James de One Block Radius (« Half a Dream »)

Assez proche de la démarche de son groupe, Mr.J.Medeiros cible pourtant ici un public beaucoup plus hip hop. S’il y perd peut-être en originalité, ce nouvel album va certainement permettre au Mc d’asseoir encore un peu plus sa crédibilité grandissante. « Of Gods And Girls » n’est clairement pas l’album de l’année, mais se situe encore bien au-dessus du lot pour qu’on puisse se permettre de passer outre..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire