Mr Lif – « Mo’Mega »

Mo'Mega[Album]
12/06/2006
(Definitive Jux/Pias)

Depuis 2002, date de sortie de son précédent album « I Phantom » quelque peu décevant, Mr Lif s’est plutôt fait discret, ne faisant parler de lui que lors de quelques maxis ou au sein de The Perceptionists aux côtés de Akrobatik. « Mo’Mega » marque donc son grand retour sur le devant de la scène hip hop et laisse penser que le Mc de Boston a mis tout ce temps passé à profit.

Car derrière ce packaging luxueux, se loge une des galettes hip hop les plus intéressantes de ce premier semestre 2006. Il donne aussi l’occasion de réentendre quelques productions de El P, producteur attitré de ce disque, qui s’est intelligemment fait oublier ces derniers mois, comme pour donner encore plus d’intérêt à cette nouvelle sortie de son label. Une chose est sûre, Mr Lif a encore élargi son panel de rimes et endosse le costume bien mérité de poète contemporain mais aussi de génial porte-parole du quotidien, n’omettant pas d’écorcher une nouvelle fois les Etats Unis avec des propos personnels et politiques, selon la tradition héritée des Chuck D, KRS One, ou Rakim. Musicalement, El P se montre à son meilleur niveau, sans véritablement changer de registre, juste en l’affirmant encore un peu plus. Sa patte caractéristique accentue la noirceur des propos de Lif, à coup d’ambiances cataclysmiques et intenses, de beats destructeurs. Il ne faudra pas attendre plus longtemps que le « Collapse » d’ouverture pour s’en faire une idée. Séduits? Alors faites durer le plaisir et délectez vous de « Brothaz », par ailleurs disponible en maxi, d’un « Murs Iz My Manager (feat Murs) » surprenant car aux allures plus positives et au beat accéléré, ou d’un « Lookin In… » plus mélodique et planant

Entre temps, si ce n’est la contribution de Akrobatik et Blueprint (« The Come Up »), « Take, Hold, Fire! (feat Aesop Rock) » restera dans les annales comme sûrement un des meilleurs titres du catalogue Definitive Jux. Le retour de Mr Lif tient donc toutes ses promesses et fait oublier ce « I Phantom » de 2002, lequel nous avait laissé sur notre faim. Le Mc de Boston gagne du coup quelques bons points lui permettant de taper à la porte de la catégorie des acteurs hip hop qui feront date. Excusez du peu…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire