Mount Eerie – « Dawn »

Dawn[Album]
01/11/2008
(P. W. Elverum & Sun/Differ Ant)

Phil Elverum n’est pas tout seul dans sa tête. C’est en tous les cas ce qui a été constaté suite aux multiples écoutes de The Microphones et Mount Eerie, les deux projets auxquels il s’adonne très activement depuis quelques temps. Tous deux sont de véritables intrusions dans son esprit, et « Dawn », toute dernière ligne de sa longue discographie, fera certainement l’objet d’une attention toute particulière tant il est riche d’enseignements. Notamment parce qu’il est né pendant une de ses périodes créatrices les plus intenses, pendant cet hiver 2002/2003 que notre homme a passé dans une cabane, au nord de la Norvège, à (ré)enregistrer cette petite vingtaine de titres de la manière la plus simple qui soit, avec seulement sa voix et sa guitare. Il a aussi beaucoup écrit et dessiné… Tant de choses qu’il rassemble et que l’on retrouve dans l’édition particulière de « Dawn », au sein d’un bouquin de 144 pages, ou de manière plus épurée dans un vynil au packaging soigné. Dans les deux, dix neuf ballades acoustiques, et parmi elles, quelques un des plus beaux titres qu’Elverum ait écrit, inédits ou non. Car, en effet, si quelques uns n’avaient encore jamais existé avant cet hiver particulier, la majorité a déjà ponctué la discographie de Mount Eerie ou The Microphones, parfois seulement sur quelques disques live. Mais à l’occasion de cette remise en boite dans leur plus simple appareil, aucun n’y a égaré cette beauté mélancolique qui transpire tout au long de ce disque, et plus généralement de son oeuvre toute entière. Surtout pas les quelques douceurs que sont « With My Hands Out » et « Voice in Headphones », déjà au tracklisting du récent « Lost Wisdom » avec Julie Doiron, ou « Woolly Mammoth’s Mighty Absence » et le sublimissime « Great Ghosts » rappelant encore une fois la voix suave de Markus Acher (The Notwist). Mais « Dawn », magnifiquement intimiste, sans longueur ni lourdeur, est à prendre dans son intégralité, s’avale d’un trait, et restera ainsi longtemps tout en haut de la pile de vos disques folk favoris

Ecoutez un extrait ici.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire