Motion City Soundtrack – « Commit This To Memory »

Commit This To Memory[Album]
13/06/2005
(Epitaph/Pias)

A l’époque de son premier et précédent album, le combo américain Motion City Soundtrack souffrait d’un line up encore jeune et fragile. « I Am The Movie » n’en était pourtant pas moins qu’une belle surprise, voire une révélation, et faisait de son géniteur le successeur idéal des Get Up Kids, alors dans une épopée beaucoup plus pop que par le passé. On attendait donc beaucoup de ce nouvel opus. Et c’est logiquement sur la dernière tournée européenne et japonaise du groupe que ce nouveau chapitre débute. En effet, appelés en renfort par Blink 182, les Motion City Soundtrack séduisent Mark Hoppus qui se chargera volontiers de la production de ce nouveau disque. Il faut le dire, cela ne fera pourtant pas de « Commit This To Memory » un meilleur album que « I Am The Movie ». Il sera simplement différent. Le premier possédait quelques tubes loin d’être dégueulasses mais souffrait d’un petit manque d’homogénéité sur la longueur. Ce petit dernier voit, lui, son tempo général ralentir (« Resolution », « Together We’ll Ring In The New Year »…), nous pousse ainsi à citer autant Weezer que Get Up Kids dans l’inspiration, et s’avère au final assez compact et régulier pour être écouté d’un trait. Pourtant, aucun titre n’arrive au niveau du meilleur de « I Am The Movie ». Motion City Soundtrack, en passant de la dent de scie à une belle ligne passant légèrement la moyenne, gagne en osmose mais rate une marche dans son ascension, sans pour autant se retrouver sur le cul en bas de l’escalier. Pourquoi donc ne pas retrouver le groupe au sommet de l’émo punk lors du prochain exercice? En attendant, on ne parvient pas encore à oublier ses références et on patientera en se mettant allègrement en boucle les excellents « When You’re Around », « Time Turned Fragile », et « Let’s Get Fucked Up And Die »…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire