Mongrel – « Better Than Heavy »

Better Than Heavy[Album]
02/03/2009
(Wall Of Sound/Pias)

Si Mongrel n’était pas composé de quelques éminents musiciens, fort possible que « Better Than Heavy », son premier album, serait passé quasiment inaperçu. Seulement, quand on compte dans ses rangs deux membres de Reverend And The Makers, le rappeur Low-Key, le premier bassiste et le batteur d’Arctic Monkeys, comme le guitariste des Babyshambles, difficile d’en faire l’impasse. Du coup, c’est un peu toute la Grande Bretagne (pseudo) rebelle qui tente de prendre les enceintes d’assaut, déclinant un message pro-palestinien, conscient et pacifiste, le temps de onze titres placés sous le signe d’un hip hop festif, non loin de celui des Galactic ou de Gorillaz. Avec cette touche typiquement britannique en plus dont sont capables The Herbaliser par exemple (« Hit From The Morning Sun »). Ici, mélodies, groove, et dualité d’un chant partagé entre le flow de Low Key et les vocalises pop de McClure, ne font qu’un, dans le seul but de porter à bout de bras un album harmonieux et dynamique. Trop clinquant même. Car « Better Than Heavy » a tout de ces opus bâtards, presque opportunistes, plombés par une production trop lisse (pourtant signée Adrian Sherwood) condamnant définitivement l’entame funk « Barcode », efficace mais qui n’invente rien, l’has been « The Menace », ou le trop lisse « Julian ». En effet, toute valeur de message mise à part, difficile de ne pas penser alors que Mongrel s’ajoute à la longue liste des side projects one-shot, sans avenir. Puis, avec le temps et beaucoup d’effort, quelques titres parviennent à tirer leur épingle du jeu, nous faisant presque ravaler nos premières médisances: en particulier « Act Like That », et ceux ou les intonations pop, rappelant parfois Damon Albarn, viennent contrebalancer le flow d’un Low-Key d’habitude plus à l’aise dans son environnement typiquement hip hop (« Lies », « Hit From The Morning Sun »). Mais tout cela est bien trop peu pour souligner le propos d’un trait franc. « Better Than Heavy » ratisse large, bouffe à tous les râteliers pour finalement laisser de souvenirs impérissables à…personne, et retombe tel un soufflet.

C’est clair, Mongrel, c’est du lourd, mais malheureusement pas dans le bon sens du terme.

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire