Moller Plesset – « The Perturbation Theory »

The Perturbation Theory[Album]
01/05/2005
(Perte Et Fracas/Overcome)

Des groupes décalés et noisy comme peut l’être Moller Plesset, la France n’en compte pas beaucoup. Pour se familiariser avec cette approche du rock n’roll, il faut malheureusement trop souvent traverser l’Atlantique. Les plus énervés de Condense avait, chez nous, ouvert une brèche il y a quelques années, et les rennais semblent avec ce deuxième opus, prendre définitivement la relève. « The Perturbation Theory » semble moins accessible que son prédécesseur au profit d’une plus grande aisance rythmique, d’une maturité définitivement acquise, et d’une profondeur sans faille. Car il faut pouvoir suivre Moller Plesset et ses enchaînements de plans aux guitares souvent répétitives ou tranchantes, et à la rythmique décousue. On pense souvent d’ailleurs à The Ex pour le rabachage, cette ambiance tendue laissant les portes grandes ouvertes à l’improvisation tout en laissant limites et contraintes s’échapper. Pour preuve ces deux titres acoustiques sur lesquels apparaissent tour à tour Laetitia Sheriff et Isa Valenti (13th Hole), et ce packaging né de leur collaboration avec le dessinateur Em proposant un comic d’une cinquantaine de pages. Dommage que la complexité de la musique de Moller Plesset effraie les oreilles novices, car il s’y cache une richesse que l’on aimerait souvent prescrire au plus grand nombre. Admirable.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire