Mogwai – ‘Atomic’

Album / Rock Action / 01.04.2016
Post rock

Déjà rodé à l’exercice de la bande-originale pour le cinéma (‘Zidane, a 21st Century Portrait‘) ou la télévision (la série française ‘Les Revenants‘), Mogwai semble définitivement apprécier l’effort. Du moins, c’est ce que suggère la composition d’’Atomic’, conçu à l’origine pour accompagner le documentaire du même nom. Diffusé le 9 août dernier sur la BBC 4 à l’occasion des 70 ans du bombardement d’Hiroshima, ‘Atomic – Living In Dread And Promises’ dresse un portrait de l’ère nucléaire à grand renfort d’images d’archives et d’interventions d’experts. Une B.O. laissée aux mains des écossais relevant d’un choix assez logique. Qui d’autres que les cinq de Glasgow pour jouer des ambiances instables et libérer des quantités d’énergie tout en sachant s’effacer devant l’image ?

Nous nous sentons très concernés par le sujet depuis que nous sommes allés à Hiroshima pour y jouer et visiter le Mémorial de la Paix‘, expliquait par communiqué de presse le guitariste Stuart Braithwaite, en amont de la sortie du documentaire. Une vision cérémoniale qui s’éprouve dès l’introductif ‘Ether’, proche de l’ambient avec son drone et ses quelques notes de clavier. Et si par la suite l’ensemble gagne en matière avec notamment ‘Bitterness Centrifuge’ et ses envolées lyriques de guitare, ou ‘Are You A Dancer ?’ supporté par sa batterie midtempo et sa mélodie au violon, la surprise demeure dans l’apport d’éléments synthétiques. Certes, il ne s’agit pas d’une nouveauté chez Mogwai – le groupe introduit des sonorités électro dans ses morceaux depuis ‘Hardcore Will Never Die But You Will‘ sorti en 2011 -, mais ici l’intervention se produit dans une telle ampleur qu’elle ne relève plus de l’anecdotique.

Que les esprits chagrins se rassurent, il n’est pas question sur ‘Atomic’ d’un réflexe tardif pour coller à l’époque. Déjà parce que cette mutation offre à Mogwai l’occasion de coller de près à l’inquiétante majesté de son sujet. Ensuite, parce qu’elle laisse évoluer la musique du groupe vers de nouveaux horizons ‘Warp-iens’ où la batterie et les cordes s’effacent par instant au profit des boites à rythmes (‘SCRAM’) et autres séquenceurs (‘Weak Force’). Forcément, le résultat menace de diviser les fans. Mais la prise de risque mérite d’être unanimement applaudie pour ce qu’elle offre comme perspective : 21 ans après ses débuts à Glasgow, Mogwai reste un groupe passionnant, bien décidé à porter son regard toujours vers l’avant.

‘Ether’, ‘Bitterness Centrifuge’, ‘Are You A Dancer ?’, ‘Tzar’

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire