Modulok – « Cities And Years »

modul180Album
(Takaba)
23/02/2009

Neveu d’une légende du Calypso (David Martins), Modulok est né dans un environnement où la musique était reine, avant de se tourner vers le rap. Membre du groupe canadien Red Ants, il signe un deuxième album solo après un premier opus produit en Angleterre par  Bare Beats («Two Cities» qui a rencontré un véritable succès d’estime). Il s’associe cette fois au très soulful Leon Murphy pour ce «Cities And Years» bien différent de ce qu’il nous avait proposé jusque-là. Car si une certaine noirceur entourait l’œuvre du canadien, tout est ici plus léger, plus subtil. De la trompette jazz de «Your Boyfriend Is A Cokehead», aux délicates notes de piano de «A Certain Time Of The Day» ou «Timewalker», tout est plus posé et voluptueux. Le recours aux nappes de Leon Murphy renforce cette impression d’apesanteur, enveloppés que nous sommes dans un son chaleureux malgré le spleen du flow de Modulok («Miserable Existentialist», «All The Girls»). Il en résulte un EP agréable, très facile à écouter, cohérent, dont les 8 tracks défilent sans qu’on y prenne garde. Réussissant à suspendre le temps, on espère qu’il réussira, dans un format plus long, à créer une nouvelle faille temporelle.

Achetez sur:
itunes46

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire