Midnite – « Infinite Quality »

Infinite Quality[Album]
04/02/2008
(Lustre Kings/Nocturne)

Présenter un album du groupe Midnite, c’est avant tout présenter un nouveau genre du reggae contemporain, émergeant depuis la fin des années 80 non pas du berceau jamaïcain mais de l’île de Sainte-Croix, située dans les Petites Antilles, au coeur de l’archipel des îles Vierges Américaines. Midnite fût en effet l’un des groupes précurseurs de la scène reggae de l’île (qui compte aujourd’hui de nombreux artistes à l’instar de Batch, Inner Visions, Mada Nile ou Ras Attitude…), prônant un retour radical aux bases roots du genre sans pour autant négliger la collision des styles. Très influencé par la culture Rasta, le quintet se forma dans les années 90 sous l’impulsion des frères Benjamin, Ron (clavier) et Vaughn (lead vocal), se démarquant dès le départ par un son inclassable et atypique, profondément novateur. Après une belle brochette d’albums, c’est toujours dans cet esprit d’innovation teinté de mysticisme que Midnite nous présente en ce début 2008 son dernier « Infinite Quality », signé sur le label américain Lustre Kings

Une chose est sûre, la musique de Midnite déroute, voire déconcerte, révélant des sonorités audacieuses, bien loin de la platitude qu’on attribue parfois au reggae classique. « Infinite Quality » est un album caméléon, passant avec une étonnante agilité de belles ballades acoustiques (« Dew », « Forgiven ») à des expérimentations hip-hop-RnB (« Attacking The Doves », « Dominion ») qui, si elles peinent à convaincre, présentent tout de même l’intérêt de dépasser les frontières musicales figées. Mais Midnite sait aussi faire revivre le roots avec une énergie et une richesse uniques, dans des titres nappés de cuivres et de violons, comme les énormes « Right Here », « Dem A Wondaa » ou « Reala Law »… Au-delà de cette grande diversité de riddims prenant un malin plaisir à slalomer entre le one drop et le digital, on retrouve la voix exceptionnelle de Vaughn Benjamin, véritable marque de fabrique du groupe. Le leader de la formation sait en effet jouer de sa voix rauque et planante pour lui donner une multitude de facettes, d’un toast quasi parlé (« Infinite Quality », « Frequency » ou encore « Mic Row Assemble ») à des incantations mystiques et mélodieuses, comme l’illustrent à merveille « More Love », « Grounds », ou encore le featuring avec Lutan Fyah « Stay With His Majesty »

Finalement, les Midnite continueront toujours autant à diviser les foules par leur son sans compromis, fidèle à ce qui fait la singularité du reggae de Sainte-Croix… Néanmoins, qu’on aime ou qu’on déteste, rares sont les groupes qui parviennent avec autant de talent à bousculer un genre trop souvent envisagé sous un aspect réducteur… « Infinite Quality » tombe ainsi à pic pour nous rappeler que le reggae renferme encore des découvertes qui interpellent et séduisent par leur originalité. Dans cette perspective, il s’avère donc urgent, pour tout amateur qui se respecte, de découvrir la performance de ces rastas caribéens, qui, visiblement, n’ont pas fini de nous surprendre..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire