Men Without Pants – « Naturally »

men180Album
(Vicious Circle)
06/04/2009

Malgré un line up à faire pâlir le moindre journaliste musical, Men Without Pants n’est pas encore parvenu à rallier les foules autant que ses deux mentors ont pu le faire lors de leur parcours respectif. Car derrière ce nom, qui provoque toujours de larges yeux écarquillés à sa seule prononciation, se cachent deux grands artistes: Dan The Automator, producteur de Gorillaz ou Deltron 3030 pour ne citer que ceux là, et Russell Simins, batteur de Little Barrie et Jon Spencer Blues Explosion. C’est d’ailleurs à l’occasion de leur première collaboration sur «Acme» en 1998 que les deux se sont rencontrés et ont décidé de réaliser un fantasme partagé, celui d’enregistrer un album de rock baigné d’électronique et de programmations. Si un premier album éponyme en demie teinte n’aura pas vraiment contribué à l’éclosion de ce projet commun, «Naturally», nouvel opus plus abouti, possède indéniablement quelques beaux arguments pour changer la donne. Par ses nombreux invités notamment, tous issus de la fine fleur de la scène rock indé puisque partie intégrante des Yeah Yeah Yeahs, The Mooney Suzuki, Cibo Matto, Blonde Redhead, The Pierces… Pour sa musique aussi évidemment, Daniel Nakamura parvenant aisément à imposer ses arrangements (principalement boucles, cordes et chœurs) au sein de la furie rock n’roll de Simins (également responsable de la majorité du chant), et faire ainsi de Men Without Pants un projet humble mais classieux, sans être clinquant («Superfine», «My Balloon», «Let’s Meet In Real Life», «Keep On Movin’»). Car ce sont surtout les guitares cradingues et rugueuses qui font le show, comme sur «Double Life», «Never Gonna Do That Again», «Rock Show», «I Do», et l’énorme «And The Girls Go» d’ouverture qui restera très certainement comme un des hymnes rock n’roll de l’année. MenWithoutPants, surprenant par l’énorme cap qu’il a franchi le temps de deux albums, est donc la preuve vivante que le rock et le hip hop peuvent faire route commune sans sonner comme un vulgaire crossover sans âme. A découvrir sans plus attendre.

Achetez sur:
itunes41

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire