Me First & The Gimme Gimmes – « Love Their Country »

Love Their Country[Album]
16/10/2006
(Fat Wreck Chords/Import)

Cela fait plus de dix ans maintenant que la crème du punk rock californien s’est réunie sous la bannière Me First & The Gimme Gimmes, un all star band qui s’est donné comme ligne directrice de ne reprendre que des standards, tous genres confondus, toutes périodes confondues. À chaque disque son thème. Après les tubes RnB (« Take a Break ») et ceux des sixties (« Blow In The Wind »), cette fois la joyeuse bande prend pour cible la country, un genre musical typiquement Amérique profonde, d’ou ce titre d’album pour le moins ironique quand on connaît l’énergie déployée par la scène punk américaine et notamment par Fat Mike, bassiste de la formation, pour contrer la moindre initiative de son président Bush et écorcher les traditions nord américaines. Plus légèrement, vous l’aurez compris, on reste bien éloignés de ces groupes de reprises qui pullulent et qui font chier lors des fêtes de lycées. Non, les membres de Swingin Utters, Foo Fighters, NOFX, et Lagwagon sont d’assez bons musiciens pour rendre chacun de leurs disques assez intéressants et divertissants. Les seules vingt cinq minutes de ce « Love Their Country », à la différence des précédents opus, réduisent pourtant considérablement la cible et parleront peut-être moins à un auditoire étranger à l’Amérique du Nord. À quelques exceptions près bien sûr, Johnny Cash (« (Ghost) Riders In The Sky », « Sunday Morning Coming Down »), The Eagles (« Desperado »), ou Dolly Parton (« Jolene » déjà repris il y a quelques temps par les White Stripes) étant des artistes internationalement connus. N’empêche que les Gimme Gimmes balancent encore là une sévère dose de tubes punk rock aux mélodies aiguisées et au second degré palpable mais respectueux, parvenant presque à faire oublier qu’il ne s’agit ici que de reprises baignant dans une sauce nouvelle et rajeunissante. C’est notamment le cas pour les très réussis « Desperado » des Eagles, « Annie’s Song » de John Denver, « Lookin’ For Love » de Johnny Lee, et « Goodbye Earl » des Dixie Chicks, que l’on acceptera de dégager du lot sous le coup de la torture seulement. Du coup, ce « Love Their Country » va bien plus loin que la private joke américaine..

En écoute

1. Ghost Riders In The Sky     
2. Goodbye Earl     

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire