Matthew Dear – « Beams »

dear180Album
(Ghostly International)
27/08/2012
Electro pop

Au sein du catalogue réputé de Ghostly International qu’il a fondé, Matthew Dear devient – album après album – représentatif d’une chaleur contrastant avec des artistes à la musique glacée, qui suscitent concert de louanges tant la réputation du label n’est plus à prouver. Pourtant, malgré cette position privilégiée, tout n’allait pas pour le mieux dans la tête du texan lorsqu’il sortait « Black City » il y a deux ans: plus épurée et minimaliste, son oeuvre épousait alors un état d’esprit douloureux, sa voix de crooner en devenir évoluait au sein d’un disque à l’ambiance urbaine pesante, ou la production se teintait encore de nuances techno et house, ses influences premières. De retour avec « Beams », le talentueux jeune homme ne récidive pas dans la complainte, et propose un opus plus coloré, témoignage d’une légèreté et d’un plaisir retrouvé, ou la pop ne se cache plus derrière des artifices de studio. Non, ici la voix est mise en avant comme pour souligner une assurance nouvelle (« Do The Right Thing »), se perd dans des ambiances tropicales qui suintent la perdition (le sexuel « Fantasy ») et les lendemains embués (« Temptation »). Par ailleurs, l’album semble inconsciemment se reconnecter à son sombre passé, par des détails qui laissent penser que les troubles antérieurs hantent encore un peu l’œuvre présente. Une basse new-wave sur « Earthforms » ou une sinistre ritournelle de piano sur « Shake Me » contribuent à révéler une œuvre ambivalente, abordable au premier abord, mais dont l’opacité fait toute la saveur. En dépeignant de sa voix profonde (qui marche par moments dans les pas de David Bowie) un changement de cap personnel, c’est tout l’univers du natif de Kingsville qui s’en ressent. Désormais, la pop s’est invitée dans le brassage des courants musicaux chers à Matthew Dear, faisant de sa vitalité naturelle l’une des pierres angulaires de ce nouvel album. Par ce joli rebond, « Beams » s’impose comme un opus en tout point passionnant.

itunes15

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire