Matchbook Romance – « Stories And Alibis »

Stories And Alibis[Album]
23/09/2003
(Epitaph/Pias)

Après un Ep qui les avait affiché comme un des futurs principaux protagonistes du label Epitaph, l’heure du premier album tant attendu est arrivée pour Matchbook Romance. Si internet a beaucoup joué en faveur du groupe pour le faire connaître et parvenir à une signature chez Epitaph, aujourd’hui il ne vous suffit que de vous rendre chez votre disquaire le plus proche pour faire de ce « Stories And Abilitis » le succès qu’il mérite

Si les éléments regroupés sur cet opus n’ont rien de très novateurs, c’est plutôt l’approche du groupe, son savoir faire qui font de ce « Stories And Abilitis » un premier album époustouflant de maturité. Matchbook Romance pioche dans le même répertoire que des formations telles que Finch (« Your Stories, My Alibis », « The Greatest Fall »), No Motiv (« Promise ») ou Jimmy Eat World (« Lovers And Liars ») pour accoucher de morceaux finement pensés. Ainsi, l’intensité des compositions, le chant souvent chanté parfois hurlé, l’efficacité des mélodies popisantes des guitares prennent la forme d’un bouquet emo des plus enviés. Si la production un peu trop léchée ôte parfois un peu d’authenticité à cet opus, plus on avance dans les morceaux moins on doute du talent du quatuor qui va jusqu’à opter pour l’acoustique (« Tiger Lily ») comme pour prouver que son intensité ne fait pas tout

Si « Stories And Abilitis » reste un premier essai renversant, a tout en main pour être un véritable succès, il ne parvient pas à jouer assez d’originalité pour se démarquer de l’image sirupeuse de la scène émo. Les adeptes du genre crieront certes au génie, mais Matchbook Romance semble arriver un peu trop tard pour marquer éternellement les esprits. Pas forcément un mal pour le groupe, puisque les majors, toujours à la bourre elles aussi, ne tarderont certainement pas à lui mettre le grappin dessus

Ecoutez un extrait sur le site Epitaph

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire