Mars Volta – « Amputechture »

Amputechture[Album]
11/09/2006
(GSL/Universal)

Trois albums studio et un live au compteur, voilà plusieurs années déjà que Mars Volta a repris le flambeau des défunts At The Drive In. Un passé émocore qui laisse encore des traces et qui, jusque-là, jouait encore en la faveur de Bixler et Rodriguez, les deux têtes pensantes de ces derniers ayant délibérément choisi de remettre le rock progressif aux goûts du jour. Ils y seront parvenus, et peu sont capables aujourd’hui de proposer une musique si pointue remplissant autant les stades, que le portefeuille de leur maison de disques. Si l’affectif rentre encore en compte aujourd’hui, il faut quand même avouer que l’écoute de chacun des disques du groupe relève de l’effort, du parcours du combattant même

« Amputechture » n’échappe pas à la règle même si les chevelus ont légèrement mis de l’eau dans leur vin, laissant quelques passages plus accessibles (« Vermicide »), noyés dans cette dizaine de morceaux à rallonge contenant systématiquement une grosse poignée d’idées ayant pu faire, chacune, l’objet d’un titre. Passons, telle est la marque de fabrique Mars Volta et on ne les refera pas, eux et leur attirance démesurée pour la complexité, source de passion pour certains, d’asphyxie pour d’autres. Et pour cause, qui a du mal à ingurgiter plus d’une heure de solos de guitare, d’expérimentations légères, d’aigus vocaux, et de mélodies à n’en plus finir, aura donc bien du mal à s’agenouiller devant ce nouvel album, pour lequel Rodriguez a laissé la place de guitariste à John Frusciante (Red Hot Chili Peppers) afin d’endosser plus sereinement le rôle de directeur artistique

Alors, même si les incursions hispanisantes, qu’elles soient acoustiques (« Asilos Magdalena ») ou électrique (« Viscera Eyes », « El Ciervo Vulnerado »), apportent un intérêt supplémentaire, et même si on a bien conscience d’avoir entre les mains une réelle performance, une oeuvre finement cousue, difficile de cacher qu’à l’écoute de ce « Amputechture », on finit par se faire royalement chier…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire