Mark Lanegan & Duke Garwood – « Black Pudding »

Album
(Heavenly)
10/05/2013
Blues folk

A une époque où les groupes répètent mécaniquement des formules déjà épuisées par le passé, mais que l’on (sur)vend avec un name dropping impressionnant (du genre: « mélange entre MGM, Bowie, Kraftwerk, Animal Collective et Pixies« ), il y a parfois, l’air de rien, de vraies belles intentions. Mark Lanegan, par exemple, ne cesse depuis des années, en solo, en duo ou en groupe, de s’abandonner à ses digressions sonores – avec quelques chefs-d’œuvre à la clé (l’inépuisable « Blues Funeral« ).

Si les trois albums enregistrés avec Isobel Campbell (« Ballad Of The Broken Seas » en 2006, « Sunday At Devil Dirt » en 2008 et « Hawk » en 2010) sont un poil mou du genou par moments, ce n’est pas du tout le cas de ce « Black Pudding », en duo avec Duke Garwood (instrumentaliste ayant collaboré avec The Orb, Archie Bronson Outfit et Savages). Le principe est très simple: le premier pose sa voix sombre et rauque sur les mélodies acoustiques et délicates du second. Le résultat, en revanche, dépasse largement les attentes: c’est écorché, nerveux, acoustique et ça va à l’essentiel. Comme si, pour ces derniers, il s’agissait de se confronter au b.a ba du blues-folk et, ainsi, de rendre hommage à quelques génies du genre – de Johnny Cash à Nick Cave, la liste est longue.

Les fans des projets les plus ardus de Mark Lanegan (au hasard, Queens Of The Stone Age ou Eagles Of Death Metal) seront sans doute déçus par tant de douceur et de mélancolie. Reste que les intentions de « Black Pudding », mixé par l’éternel Alain Johannes (Dave Grohl, Josh Homme…), se rapprochent souvent de la perfection, sans oublier quelques intentions un peu plus crasseuses pour dynamiter le tout (« Last Rung » et « Thank You »). D’ailleurs, plutôt que d’inscrire cet album dans quelque genre que ce soit, on préfère se réjouir à l’idée que Mark Lanegan n’est décidément jamais là où on l’attend. Et c’est surement pour ça qu’on continuera de le suivre pendant longtemps.

itunes24

En écoute

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire