Mark Lanegan Band – ‘No Bells On Sunday’

laneganEp / Pias Cooperative / 01.09.2014
Electro folk blues

Le mec baroude depuis plus de trente ans, passant par tous les recoins du rock sans autre souci ni considération que son propre épanouissement personnel, et le plus souvent avec brio. Sans cesse en studio, seul ou accompagné, c’est là que le songwriter a trouvé son cocon, l’endroit où il peut prendre des risques, et toujours tenter de nouvelles choses. A la veille de ‘Phantom Radio’, nouvel album prévu fin octobre, Mark Lanegan dévoile encore avec son Band une autre facette du grand musicien qu’il est, bien éloignée de l’excellent ‘Blues Funeral‘ paru il y a deux ans. En effet, solidement installé sur la base d’un registre bien à lui et fort de sa voix reconnaissable, plus que jamais fil rouge de sa discographie, le Screaming Tree surprend en s’engouffrant majoritairement ici dans des textures et arrangements électroniques qui ne lui vont finalement pas toujours au teint. A l’exception de l’épopée folk mélancolique qu’est ‘Jonas Pap’, on assiste ainsi généralement à la collision de deux mondes – pour ne pas dire deux générations – qui parviennent difficilement à parler le même langage et trouver une longueur d’onde. L’electro, ses synthés et boites à rythme, se révélant souvent savonneux car à double tranchant, Mark Lanegan glisse ici à deux reprises: sur le beat club quelque peu primaire de ‘Dry Iced’, comme sur ‘Smokestack Magic’ dont l’intensité progressive s’étouffe au bout de huit minutes dans le trip hop pompeux d’un autre temps. Si cet Ep devait être un avant-goût de l’album à venir, souhaitons donc que le Mark Lanegan Band s’inspire plus volontiers de l’approche electro rock de ‘Sad Lover’, ou plus encore de la justesse du titre éponyme, seules véritables preuves ici que sa voix de quinquagénaire, tout comme son rock décliné depuis trois décennies, peuvent bel et bien se marier aux machines sans faute de goût rédhibitoire.

‘No Bells On Sunday’, ‘Sad Lover’

À lire ou écouter également:

, ,

Une réponse à Mark Lanegan Band – ‘No Bells On Sunday’

  1. Sim 1 septembre 2014 à 21 h 52 min #

    https://www.youtube.com/watch?v=TwKzkAYZtCE

    Je me permets de joindre la video du live KEXP, excellent. I’m the wolf, j’en ai encore les poils tout hérissés. La prestation tranche avec l’orientation electro du maxi, les arrangements sont beaucoup plus dépouillés – comme souvent chez KEXP – et le rendu est du meilleur gout.

    ++

Laisser un commentaire