Margarita – « Parque Magico »

Parque Magico[Album]
14/04/2008
(Bcore/Import)

Comme toutes métropoles, Madrid grouille et stresse ses habitants. C’est apparemment le cas de Margarita, nouvelle signature BCore et digne représentant de la scène rock locale qui prétend expulser, via sa musique, toutes les tensions de la vie quotidienne madrilène. Inutile donc de vous faire un dessin: ces quatre rockeurs ne sont pas du genre à se laisser aller à quelques ballades plombées par les quarante degrés récurrents dans le centre du pays.

C’est plutôt vers les Américains de Q And Not U, les Gallois de McLusky, nos Papier Tigre ou leurs compatriotes de It’s Not Not qu’ils préfèrent se tourner. Comme eux, ils affectionnent particulièrement les prises de risque, une certaine liberté, une complexité dans la composition qui parvient magnifiquement à gagner en classe plutôt que de lui coller cette étiquette particulièrement polluante de musique intellectuelle. Rassurez vous, ce n’est pas le cas ici. Car Margarita rôde son répertoire depuis plus de quatre ans maintenant, et le maîtrise désormais à tel point qu’il est capable de conjuguer imprévisibilité et invitation à la danse. Oui, « Parque Magico », consécration qui daigne enfin poindre, pourrait bien vous faire danser, bizarrement certes étant donné la tension qui règne tout au long du disque, mais danser quand même. Car, derrière ces multiples rebondissements au sein même des morceaux, cet alignement de convulsions, ces guitares hésitant longuement entre rythmiques et dissonances, cette urgence dans l’exécution, Margarita dégage indéniablement assez de fraîcheur et de fantaisie pour exciter toutes les âmes sensibles au post punk. C’est ainsi qu’il continue de dessiner les contours d’une scène rock espagnole définitivement vivante. Ce n’est pas qu’on l’envierait. Mais presque

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire