Marco Polo – « Port Authority »

Port Authority[Album]
21/05/2007
(Rawkus/Nocturne)

Producteur canadien d’origine italienne, Marco Polo s’est très vite fait un nom dans le monde du hip hop, remarqué notamment pour ses productions pour Masta Ace, Sadat X, et un premier album instrumental de très bonne facture. Sorti sur Rawkus, ce premier « véritable » opus s’inscrit dans une volonté de rajeunissement du label américain, désormais à la recherche de son « aura » d’antan. En effet, Rawkus, label phare des années 90, cherche des successeurs aux Company Flow, et autres innombrables artistes qu’il a lancés, les High&Mighty, Pharoahe Monch, Eminem, etc., tous présents sur les compils « Soundbombing » qui auront marqué leur époque

Présentant lui-même cet opus comme une ode au « Soul Survivor » de Pete Rock, Marco Polo nous propose une sélection de ses meilleures productions, sur lesquelles il est accompagné de la crème des Mc U.S, dont quelques légendes qu’on apprécie de retrouver toujours au top. C’est en effet une cure de jouvence de réécouter un Large Professor sur « The Radar », titre taillé sur mesure, ou Kool G.Rap avec Dv Alias Khryst sur « Hood Tales », un des morceaux les plus intéressants, sombre sans être trop lourd, à l’ambiance moite. Et que dire de « Marquee » avec un OC plus en forme que jamais, sur une version très « D.I.T.C »: une combinaison de samples et un beat efficace, dans la veine du hip hop new yorkais des 90’s

Afin de nous prouver les multiples facettes de son talent, Marco Polo varie parfaitement les styles. Et quand il invite Sadat X, AG et Juju des Beatnuts, c’est sur une production très actuelle, par son sample de chant et un beat épuré mais qui fleure bon les retrouvailles d’anciens, toujours présents. Malgré un son généralement très new-yorkais, il opère un changement de côte quand vient le tour d’Ed O.G pour un titre très G-Funk avec un sample qui dira quelque chose aux plus vieux d’entre-nous. On pourrait disséquer cet opus longtemps tellement sa richesse semble dense. Reste qu’on s’en voudrait de ne pas signaler que Masta Ace, Copywrite, Kev Brown, Buckshot, Supastition et tant d’autres figurent au générique de cette superproduction made in Rawkus

En pariant sur Marco Polo, efficace et authentique, le label américain semble avoir fait le bon choix. Celui-ci renoue avec un style très proche de celui qu’il soutenait dans le milieu des années 90, période prolifique pour le rap en général. Le producteur canadien réussit donc l’alchimie d’un son très East Coast de l’époque, et des inspiration plus contemporaines, peut-être plus complexes

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire