Malcolm Middleton – « Sleight Of Heart »

Sleight Of Heart[Album]
03/03/2008
(Full Time Hobby/Pias)

Moitié du duo Arab Strap qu’il formait avec Aidan Moffat, Malcolm Middleton poursuit son aventure solo, arrivée aujourd’hui à une quatrième étape confirmant une évolution entamée tout au long de ses trois précédents disques. En effet, c’est plutôt tête basse qu’il avançait en 2002 avec « 5:14 Fluoxytine Seagull Alcohol John Nicotine », un premier album triste et sombre, avant de progressivement la relever sur les plus énergiques et extravertis « Into The Woods » en 2005, et « A Brighter Beat » en 2007, ou les mélodies étaient déjà le cheval de bataille du britannique. Fort d’une régularité constamment démontrée par le passé, Malcolm Middleton ne pouvait déroger à cette règle essentielle et si rare sans décevoir un public qu’il amasse depuis le périple Arab Strap

Que celui-ci se rassure, « Sleight Of Heart » poursuit sur cette lancée, telle une traînée de poudre de ses prédécesseurs. A tel point que, sûrement soucieux de ne pas se répéter, il finit par accoucher d’une dizaine de titres folk rendus presque trop lisses par de riches arrangements, des mélodies aux antipodes des ambiances plombantes qui étaient les siennes à ses débuts (« Week Off ») et dont on retrouve encore avec bonheur quelques substances ici ou là (« Total Belief », « Follow Robin Down », « Stay », tous hérités des années 70). « Sleight Of Heart » n’est cependant pas exempt de belles ballades (« Just Like Anything », « Hey You ») qui parviendront à faire oublier quelques instants ce qu’on appellera paradoxalement un excès de progression, illustré notamment par un « Marguerita Red » rythmé (reprise de King Creosote), ou d’autres facilités dans lesquelles il aurait pu ne pas tomber (le long « Love Comes In Waves »)

S’il ne contentera pas tout le monde, notamment parce qu’il peine à se démarquer des autres wagons blindés d’artistes du même registre, « Sleight Of Heart » souligne un positivisme qu’il est toujours bon d’entendre, tout comme le travail d’un artiste bien appliqué. Reste qu’on pourra toujours lui reprocher de ne pas plus tenter de s’écarter d’un chemin déjà bien déblayé. Middleton ne changera donc pas ainsi la face de la pop, mais trouvera aisément sa place chez ses fans les plus endurcis. Quant aux autres, rien n’est moins sûr..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire