Main Flow – « Flow Season »

Flow Season[Album]
21/09/2006
(Brick Records/Openzic)

Habituellement derrière l’un des deux micros du trio Mood, Main Flow sort pourtant aujourd’hui son troisième effort solo, après un bon « Hip-Hopulation » en 2004. Enfin, solo, s’entend. Puisque le rappeur originaire de Cincinnati s’associe au producteur/beatmaker 7L (de 7L & Esoteric, vous l’aurez deviné) sur la totalité de l’album. On assiste même peut-être à la naissance d’un nouveau duo, allez savoir

En même temps, ça ne serait pas la plus mauvaise nouvelle de l’année car, à l’écoute de ce « Flow Season », l’alchimie entre les deux hommes paraît plus qu’évidente

A défaut d’être très originaux, les beats de 7L sont efficaces et rappellent même parfois les prods de RZA pour le Wu (en plus ronds quand même), eu égard aux samples de soul langoureuse qui transpirent de cet album (« The Show », « Where I’m From », « Forever », « No Gangsta », « Recipe », j’arrête là, je pourrais toutes les citer!)

Main Flow, quant à lui, connaît son boulot de rapper et sait suffisamment varier ses débits pour ne pas lasser sur la longueur de ces 14 titres. D’autant plus que le duo a fait le choix, plutôt intelligent, de ne pas convier beaucoup d’invités. On le sait désormais, les albums qui dégueulent de featurings pimpants sont souvent (mais pas toujours) à classer dans la dossier « méfiage : arnaque potentielle! ». Ici, pas d’esbroufe clinquante ni de name dropping rutilant. Trois morceaux seulement accueillent des invités, issus du cercle de l’indépendant: l’ex-petit protégé de Nas, Cormega (sur « Forever »), le compère de 7L, Esoteric (sur « Top Scholars »), ainsi que Whosane qui s’associe pour l’occasion d’un « Stack Up » à The Grouch (des Living Legends)

Ce qui n’empêche pas du tout ce « Flow Season » d’atteindre son but et de pondre quelques tubes insidieux qui raviront tout B-Boy qui se respecte. « She Likes The Way I Talk », « No Gangsta », « Recipe » ou « Permission To Speak » (pour en prendre quelques-uns au hasard) tiendront tout à fait la comparaison dans un mix avec du Jurassic 5, du Mobb Deep et du Das EFX… On est donc plutôt dans le haut du panier du hip hop US

Bon, ok, on l’avoue quand même, ce « Flow Season », est plus particulièrement conseillé aux fans du genre. Les autres auraient peut-être l’impression d’avoir déjà entendu cet album quelque part… Mais un type qui réfléchissait beaucoup nous avait déjà prévenu il y a longtemps: « L’enfer, c’est les autres »… Alors, foncez

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur ITunes
  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire