Madlib – « Blunted In The Bomb Shelter Mix »

Blunted In The Bomb Shelter Mix[Album]
22/11/2002
(Antidote/Pias)

Ceux qui connaissaient Madlib pour ses travaux au sein de la scène hip hop et plus particulièrement dans Quasimoto ou Lootpack seront très certainement surpris de l’entendre mixer quelques incontournables reggae de chez Trojan sur ce « Blunted In The Bomb Shelter Mix ». Quoi qu’il en soit, l’homme parvient à un résultat cohérent et prouve que sa sélection n’aurait pu être aussi qualitative sans une culture musicale à toute épreuve. A l’aide de deux platines Technics, un CDJ-1000, un Akai DPS12i, et quelques kilos de disques, Madlib nous fait revisiter un des monuments de la reggae music

Au menu, nous retrouvons donc des artistes incontournables tels que David Isaacs, I Roy, Dillinger, Lee Perry, Prince Far I, King Tubby, Gregory Isaacs, Dennis Brown, The Ethiopians, Barrington Levy, The Roots Radics Band, The Upsetters, U Brown, The Skatalites, ou The Pioneers accompagnés de tant d’autres pour parvenir à ces 46 morceaux habilement enchaînés les uns aux autres pour plus d’une heure de mix somptueux. A noter que Madlib apporte de temps en temps son approche hip hop ou jazz pour donner une couleur différente à ces morceaux devenus des classiques. Il mixe ainsi à la manière d’une mix tape hip hop les grands moments du label Trojan emprunts au reggae, à la soul, ou au dub

Si les adeptes de Trojan connaîtront forcément tous les morceaux et artistes présents sur ce « Blunted In The Bomb Shelter Mix », Madlib offre ici une bonne opportunité aux moins connaisseurs de découvrir une partie fondamentale de la culture musicale. Par la même occasion, sa renommée au sein de la scène hip hop amènera peut être ses fans à découvrir et à s’ouvrir sur une musique d’un autre genre. Antidote accouche donc par cette production d’un véritable cours de rattrapage destiné aux intéressés de la scène musicale en générale. Un pari osé mais réussi

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire