Madee – « Orion’s Belt »

Orion's Belt[Album]
01/11/2004
(BCore/Import)

L’Espagne regorge de bons groupes et BCore se fait un malin plaisir de nous les dégoter depuis quelques années. Madee est de ceux là. Né en 1998 dans la banlieue de Barcelone, le groupe en est déjà à son troisième album. Après être passé par des influences telles que Girls Against Boys, Sunny Day Real Estate, Jimmy Eat World, Mineral, Superchunk, ou même The Cure, le groupe calme un peu le jeu et montre toute sa profondeur, sa douleur et sa sensibilité sur ce nouveau « Orion’s Belt », sincère et bien léché. En effet, Madee complique désormais un peu ses compositions, améliore l’instrumentation en ajoutant un pianiste à la formation, ou en invitant un quatuor à corde comprenant, pour l’anecdote, Susan Voeltz de Giant Sand. On passe donc d’un groupe de rock adolescent à une formation mature, sachant ou elle veut aller, qui n’hésite pas à prendre le temps d’installer son décor et de faire évoluer ses morceaux (« Mintaka ») pour mieux accoucher de somptueuses ballades mélancoliques (« A Ghost », « Fallen Heroes », « Orion’s Belt »). Madee sort ainsi de l’anonymat et de la masse des groupes de rock, et n’a plus qu’à souhaiter que l’Europe ouvre définitivement ses frontières au rock espagnol et à BCore, incontestablement le petit Dischord européen. On y arrive, doucement mais sûrement…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire