Made Out Of Babies – « Trophy »

Trophy[Album]
27/06/2005
(Neurot/Differ Ant)

Si on aime tant le rock, c’est notamment pour l’intensité qu’il peut parfois dégager. En recevant « Trophy », ce premier album des new yorkais de Made Out Of Babies, on ne savait pas à quel point on allait être servis. Jusqu’à l’introduction du disque dans la platine et que résonnent les premières notes de « Herculoid », morceau d’ouverture s’ouvrant sur la voix de Julie Xmas avant d’exploser et d’annoncer presque quarante minutes de furie claustrophobique. Pas le temps de souffler, les bourrasques électriques se succèdent et gardent l’auditeur acharné sous haute tension (« 

1. Ire Fire     
« , « 
2. Swarm     
« …). Jesus Lizard n’est pas loin, tout comme Unsane, Bjork non plus d’ailleurs quand la belle susurre ses couplets avant de pousser quelques hurlements (« El Morgan »), seule chose que l’on refuserait d’entendre de sa part sur l’oreiller. Mais que ferait Blanche Neige sans ses nains? Les musiciens qui l’accompagnent sur ce premier « Trophy », comme le couteau sous la gorge devant tant d’énergie déployée, sont d’une efficacité redoutable, bénéficient d’un son brut et intense frôlant la perfection, et font de cette douzaine de titres une machine dévastatrice avançant pas à pas d’une manière pachydermique pour vous raboter le conduit auditif. Priez pour avoir la tête bien attachée, car derrière ce visage d’une beauté diabolique, se cache une violence ne laissant aucun répit, un mur de son rarement atteint. C’est là que réside tout le charme de ce quatuor, tel une plante carnivore qu’il est dangereux de toucher. Bienvenue pour un retour à la grande époque, dans le monde d’une noise sans répit.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire