Lyricson – « Keep The Faith »

Keep The Faith[Album]
18/06/2007
(Jonquet/Nocturne)

C’est d’abord sur la scène hip-hop que Soulemane Boukara, aka Lyricson, s’est fait connaître du grand public. Sa participation à la tournée « Touche d’Espoir » d’Assassin et sa contribution à de nombreux albums et mixtapes ont durablement marqué les esprits, et il y a de quoi… On n’a de cesse de le répéter, Lyricson a un potentiel vocal incroyable, qui passe aussi bien dans une version live de « L’Etat Assassine », dans un maxi underground avec Flynt, Iris, Sept et Paraone, qu’au beau milieu de la tournée monumentale « Radio Bemba » de Manu Chao en 2002

C’est néanmoins dans le reggae/dancehall que le chanteur d’origine guinéenne a choisi d’inscrire sa carrière solo, amorcée en 2004 avec la sortie de son premier album, « Born 2 Go High ». Et quel album… Une véritable bombe truffée de featurings dans laquelle Lyricson nous offre une merveilleuse palette de toutes ses influences musicales et une bonne dose d’énergie… Autant dire donc qu’avec cet opus, Lyricson a mis la barre très haute et ce n’est qu’aujourd’hui, après trois ans d’absence, qu’il revient avec un nouvel album attendu de pied ferme depuis longtemps

C’est donc d’une oreille exigeante que l’on aborde ce nouveau « Keep The Faith », se révélant vite en-deçà de nos attentes… Si, de la même façon que dans « Born 2 Go High », la production reste exclusivement française, réalisée par des producteurs et musiciens talentueux comme Bost et Bim, Ghost ou encore Back To Zion, les riddims s’avèrent beaucoup plus inégaux et les enchaînements très aléatoires, laissant supposer une finalisation de l’album quelque peu bâclée… On est ainsi surpris de constater que d’excellents riddims nu-roots comme ceux de « Keep On Moving », « Choosen Ones » ou encore « Live Upright », côtoient des productions très médiocres, frôlant le dancehall jamaïcain écoeurant (« Nah Fear », « Love And Care »). Finalement, lorsque ces deux types de riddims s’enchaînent, on a vraiment l’impression d’avoir changé de disque… Au milieu de ce fouillis sonore, le chant de Lyricson n’est malheureusement pas toujours mis en valeur, si bien que le singjay semble moins incisif et impliqué dans ses titres… Le pire réside surtout dans ces effets vocodeur de très mauvais goût qui ont été ajoutés sur la voix de Lyricson dans certains morceaux, de façon complètement incompréhensible (« Repatriate », « One Lady »), produisant un résultat décalé très vite insupportable à l’écoute. Heureusement, certains titres à l’instar du puissant « Don’t Give Up » rattrapent un peu la donne..

Vous l’aurez compris, « Keep The Faith » est loin d’être la claque qu’on attendait et se présente plutôt comme un album décousu et incohérent, laissant en arrière fond une impression de travail inachevé. Une chose est sûre, les titres de Lyricson ont réellement perdu en efficacité et laisseront certainement sur leur faim les fans de la première heure. On ne peut cependant remettre en cause le talent d’un artiste au regard d’une seule erreur de parcours, Lyricson restant l’un des artistes reggae français les plus doués de sa génération. En espérant qu’il se requinque vite pour nous donner à nouveau le plaisir de l’entendre à son meilleur niveau..

Ecoutez un extrait ici

Achetez sur :

  • Achat sur Fnac
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire