Lyrics Born – « As U Were »

lyrics180Album
(Decon)
22/10/2010
Funk fadasse

« As U Were », le nouvel album de Lyrics Born, apporte avec lui une certitude que les puristes de hip hop auraient peut-être préféré ne jamais entendre: « Everywhere At Once« , son prédécesseur sorti en 2008 aux tendances nettement plus funk voire RnB, ne sera finalement pas une exception dans la discographie du californien. En effet, le temps de « Later That Day… », best seller du bonhomme avec notamment son imparable « Callin Out », est définitivement loin à en croire ce nouvel alignement d’une quinzaine de titres qui nous renvoient illico dans le petit monde répugnant des années 80, quand les synthés disco régnaient en maître. Sans qu’on sache si ce sont des succès tels que ceux de Gnarls Barkley qui l’ont décomplexé et lui ont donné envie de tenter le coup, Lyrics Born plonge littéralement ici dans une musique festive au clinquant californien, avec quelques touches hip hop réduites au minimum syndical (« Kontrol Phreak », « I’ve Lost Myself », « Block Bots »), au profit de tubes funky et dansants, de mauvais goût pour la plupart. En effet, à l’exception de morceaux dont on ne peut nier la grande efficacité (« I Wanna B W/U », « Lies x 3 », « Oh! Baby! »), Lyrics Born tombe dans l’horreur d’une RnB dégueulasse (« We Live By The Beat », « I’m The Best », « What Happened 2 Our Love Affair? ») et d’un disco 80 qu’on ne croyait plus réservé qu’aux compilations de supermarchés (« Coulda Woulda Shoulda » et son beat emprunté à « Billie Jean »). Voilà donc un disque qui colle finalement bien à la pauvre actualité du moment, également incarnée par la sortie du nouvel album de Cee-Lo-Green, inécoutable quand il n’est pas cadré par le bon goût d’un maître de la production comme Dangermouse. En s’associant à quelqu’un de ce talent, Lyrics Born aurait certainement évité le ravin.

En écoute

Disponible sur
itunes9

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire