Lou Barlow – ‘Apocalypse Fetish’

Lou Barlow – ‘Apocalypse Fetish’

Ep / Joyful Noise / 28.10.2016
Loobiecore

En août 2015, Lou Barlow était en concert avec Dinosaur Jr à l’Eagles Ballroom de Milwaukee. Sans doute pour tromper l’ennui et éviter de croiser son frère ennemi J Mascis, il déambule dans les sous-sols armé de son ukulélé, fidèle compagnon de route facilement transportable. Inspiré par l’acoustique du lieu, il ébauche quelques morceaux qui seront la base de ce nouvel ep, présenté comme une extension de ‘Brace the Wave‘ (2015).

Y sont réunis cinq morceaux à fleur de peau qui vont à l’essentiel, dans une instrumentation minimale. Barlow y joue de son ukulélé baryton comme il joue de la basse, en battue rythmique implacable ornée de phrases mélodiques. Un Moog omniprésent et discret soutient l’ensemble, prenant parfois le premier rôle comme dans ‘Poor Reward’.

On y retrouve intacte la sensibilité de notre héros indie-rock quand il s’agit de raconter des histoires qui nous touchent, sur fond de relations tortueuses et autres thèmes délicats de la vie. En état de grâce, ‘The Breeze’ alterne entre couplets retenus et refrain déchirants, porté par une voix toujours aussi vibrante rappelant la grande époque de Sebadoh. Enregistrés à Sonelab (MA) par Justin Pizzoferrato, également aux manettes des derniers Dinosaur Jr., les morceaux ont parfois l’énergie d’un groupe de rock au complet (‘Anniversary Song’), servis par une production organique utilisant certaines caractéristiques lo-fi maîtrisées (la saturation ou la coloration acoustique d’une pièce).

Trente ans après ses premiers bricolages musicaux, Lou Barlow a su garder intact ce besoin vital d’expression, ce feu qui faiblit parfois mais qui ne s’éteint pas, ce coeur qui continue de battre la mesure. Il le prouve à nouveau sur ce magnifique Ep.

‘The Breeze’, ‘Anniversary Song’


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.