Lotek Hifi – « s/t 41 »

s/t[Album]
13/10/2003
(Big Dada/Pias)

Avant de s’emporter avec un jugement trop hâtif comme quoi Lotek Hifi ne serait qu’une pâle copie de Roots Manuva, il est nécessaire de s’attarder un peu sur la biographie de ce nouveau phénomène signé chez Big Dada. Comme le fer de lance du label anglais, Lotek Hifi plonge son hip hop dans un grand nombre d’influences dont notamment le reggae et le dancehall. Mais ce n’est pas le seul élément qui provoquera ce rapprochement facile. En effet, Wayne « Lotek » Benett est un vieux de la vieille au sein de la scène hip hop anglaise au sein de laquelle il porte les tabliers de producteur et organisateur de « teufs ». C’est ainsi que Roots Manuva fera appel à lui pour accoucher de deux versions de son premier album « Brand New Second Hand ». L’expérience se révélant fructueuse pour les deux parties, elle se répéta sur « Run Come Save Me » et Lotek ira même jusqu’à diriger les performances live du désormais établi Mc anglais. Suite à cela, il forme donc le groupe proposant aujourd’hui son premier mini album. Accompagné de Earl J.Still (Mc hors norme et polyvalent, fils de Jack Radics, légende du dancehall jamaïcain), Wayne Paul (figure du reggae street soul du Royaume Uni) et Aurelius (Mc de drum n’bass), Lotek et ses compères mettent donc au monde un album, certes fortement influencé par Roots Manuva (chose flagrante à l’écoute de « Voodoo Boogaloo »), mais également très original (« Lofi Rocka » et « Different Style » louchent plutôt vers la scène de Bristol). Lotek Hifi joue donc dangereusement avec le feu, surtout pour un Ep annonciateur d’un album à venir en 2004, mais se sauve des flammes avec ses chants purement reggae qui font toute sa patte. Allez, encore quelques mois pour élaborer définitivement sa propre sauce et ne pas s’engager dans une impasse…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire