Lost Cowboy Heroes – « We Only Wrote This Songs For Us »

We Only Wrote This Songs For Us[Album]
01/11/2004
(Vampire/Musicast)

Ce n’est que quelques semaines après la douloureuse séparation de Second Rate que Lost Cowboy Heroes arrive en ville. Avec en son sein, Sam (ex guitariste des Rate et actuel bassiste de Hawaii Samurai) et Fred (ex bassiste des Rate et actuel chanteur guitariste de The Waterguns), l’histoire semble soudainement connaître un semblant de suite. Aidés de Medhi (guitariste de Two Tone Club) et Sylvain (ex batteur de Brent), les deux lascars pondent ici onze titres annoncés fièrement comme le revival du real rock n’roll, celui de la fin des années 80 et du début des années 90

Si l’argument peut paraître un tantinet prétentieux, force est d’avouer que Lost Cowboy Heroes y parvient et s’avère même plus efficace que Second Rate, plutôt habitué aux compositions autoroute. Non, ici les mecs se donnent, vont droit au but, l’énergie est là, les mélodies aussi, les riffs sont plus aiguisés que jamais et amènent un relief très agréable à chacun des morceaux. Loin du rock tendance et même de l’émo que les membres du groupe ne peuvent plus avaler, les bisontins clament plutôt des influences allant de Replacements, Husker Du, Mega City Four aux Pixies, Dinosaur Jr, Supershunk en passant par les Thugs, Drive Blind et tant d’autres. « We Only Wrote This Songs For Us » se veut donc un pur concentré de punk rock et de power pop jamais racoleur ni opportuniste mais plutôt aéré et bien pensé, duquel se dégagent de très bons titres comme peuvent l’être « 

1. Stumble     
« , « Blunt », « The Only Way To Die », ou « 
2. Hate Is Coming     
« 

Lost Cowboy Heroes sèche nos larmes et parvient sans mal à nous convaincre de son énorme potentiel à rallier sous une même bannière tous les amoureux de rock n’roll. « We Only Wrote This Songs For Us » est un très bon moment à passer, nous met littéralement sur les genoux en attendant de nous taper le cul par terre au prochain chapitre…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire