Long Time To Lay a Track – « May Day »

longtime180Album
(No More Asso)
2008
Punk garage

A défaut de le penser fortement, doit-on forcément clamer que trop d’autoproductions tuent l’autoproduction? Certainement pas, encore plus à l’heure ou l’Etat prend déjà un malin plaisir à quasi systématiquement couper l’herbe sous le pied de la moindre initiative ayant pour but de réveiller des vocations musicales. Reste que, à voir passer d’innombrables productions autoproduites toutes plus laides et inécoutables les unes que les autres, notre tendance à généraliser – devenue aussi reprochable qu’inévitable – a bien failli faire du petit bois des Normands de Long Time To Lay a Track et de leur album déjà vieux de deux ans. Pourtant, il suffit d’écouter attentivement les onze titres de ce « May Day » pour vite s’apercevoir que les Rennais de Wankin Noodles ne sont pas fils uniques au sein d’une génération de jeunes rockeurs biberonnés aux Hives. Car Long Time To Lay a Track aura beau déballer le maximum d’arguments pour revendiquer sa personnalité musicale, rien ici ne cache cette évidente admiration qu’il porte aux Suédois. Surtout pas des titres comme « When These Things Are Gone » ou « Fill Me Up ». Pourtant, s’il pouvait aussi n’être qu’un plagiat sans saveur, le combo rend plutôt un digne et bel hommage à ses ainés en y injectant un talent certain, comme un savoir faire incontestable. Mieux encore: au delà de quelques brulots punk aux refrains assez rondement menés pour coller le sourire à tout un bureau de poste (« Rocking The Devil », « Smile And Dance », As a Section »), le groupe se permet quelques fantaisies avec tant de subtilité – à l’exception du cuivré « May Day » – que jamais il ne donne l’impression de partir en quête de l’originalité à tout prix. Du coup, banjo (« Do The Reggae ») ou violon (« Trampoline ») passent comme du petit lait, et enfoncent le clou d’une maturité accumulée depuis sept ans que le groupe exerce. De notre côté, on se souviendra surtout qu’en 2010 l’habit ne fait toujours pas le moine. A moins que celui-ci soit un putain de bon rockeur.

En écoute
Long Time To Lay a Track – « Rocking The Devil »

À lire ou écouter également:

2 réponses à Long Time To Lay a Track – « May Day »

  1. colombo 7 juillet 2010 à 11 h 31 min #

    ça commence à dater les mecs !
    d’ailleurs on en avait déja parlé quand ils ont joué chez nous en Février 2007……
    et revenus en 2008 avec 64 dollars questions

    • Gate 15 juillet 2010 à 12 h 36 min #

      Pas faux mais jamais trop tard pour dire du bien des bons groupes indé!!! 🙂
      J’espère une prochaine chronique pour le futur album non programmé à ce jour mais qui viendra, j’en suis sur!

      Merci pour la chronique en tout cas, elle fait plaisir!!!

Laisser un commentaire