Live Footage – « Plays Jay Dee »

live180Album
(Autoproduit)
26/02/2012
Downtempo electro acoustique

S’il ne nous réécrit pas l’histoire de Cendrillon, Live Footage rappelle que citrouille et conte de fée vont décidément bien ensemble. En effet, c’est lors d’une fête donnée en 2008 à Brooklyn, à l’occasion d’Halloween, que Mike Thies et Topu Lyo se rencontrent, décident de former un duo de compositeurs électro acoustique au service d’un registre muet, à la fois post rock, downtempo et de nature très cinématographique. De là, naitront trois albums, dont « Plays Jay Dee », un tout dernier sorti l’an passé outre Atlantique, dont le titre ne laisse aucun doute sur le contenu. A deux donc, l’un avec son violoncelle et ses appareils électroniques, l’autre avec batterie et synthés qu’il joue parfois simultanément, ils s’attaquent aux productions que le regretté producteur a signé de son nom ou livré à d’autres, tout en se laissant aller à l’exercice qu’ils affectionnent le plus: l’improvisation. Du coup, la plupart des titres seront difficiles à reconnaitre au premier instant, poussant de force à la conclusion que les deux se sont plus inspirés de l’oeuvre de J Dilla qu’ils ne l’ont simplement réinterprété. Du coup, Live Footage demande logiquement plus d’efforts à celui qui se penchera sur son album, mais gagne par la même occasion considérablement en intérêt, et souligne plus que jamais son talent à accoucher d’une musique douce, délicate et groovy que la plupart des critiques s’accordent à qualifier de cinématographique. A raison car, au cours de ce disque, il n’est pas rare qu’on pense à la belle époque du Cinematic Orchestra, référence ultime pour ce genre de répertoire.

En écoute

Disponible sur
itunes6

À lire ou écouter également:

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire