Linval Thompson – « Inna De Yard »

Inna De Yard[Album]
26/09/2005
(Makasound/Discograph)

Pendant que Makasound développait sa nouvelle série « Inna De Yard » ouverte récemment par Kiddus I et Earl Chinna Smith, Linval Thompson continuait de se faire remarquer par son inactivité aujourd’hui vieille de plus de vingt ans, malgré tous les effort déployés par Fattis Burrel de sortir LE nouvel album du jamaïcain. Autant dire que pour le label parisien comme pour tout le public reggae, ce grand retour est un véritable évènement

Et encore plus quand on sait que Thompson fait son come back dans un genre qui ne lui est pas forcément familier, à lui l’adepte du rub a dub lorgnant vers la drum n’bass. Linval se met donc ici à nu, se lance dans l’aventure de l’acoustique, du reggae réduit à sa plus simple expression et jouant sur l’émotion. Guitare acoustique, chant, percus et quelques autres instruments sont devenus la recette typique d’Inna De Yard, et offrent quelques inédits (« Mercy Mercy Mercy » et « Hit Them With The One Drop ») ou un autre visage à ses classiques tels que « Good Gracious Woman », premier titre enregistré à New York en 1972, « Jah Jah Dreader Than Dread », « Train To Zion », ou « Inna De Hills »

Ce troisième volume de Inna De Yard est certainement le plus réussi de tous, même s’il peine à vraiment se démarquer. Disons que le grand retour de Linval Thompson cache un peu le fait que, bien que le concept soit difficilement modifiable, il lui soit également difficile de ne pas tourner en rond. Pour les férus, comme d’habitude…

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire