Les Spritz – « Payaso »

spritz180Album
(Head / Who’s Brain / Lemming)
01/2011
Noise

Décidément, la Sicile pourrait aussi finir par devenir une terre noise. Après Tapso II et son album éponyme révélateur d’un indéniable talent, l’île laisse Les Spritz venir jusqu’à nous grâce à l’intermédiaire du label Head Records, maison-mère des Pneu, Microfilm ou Café Flesh, tous déjà fins limiers quand il s’agit de faire monter les décibels. À leurs côtés, les trois Italiens n’auront pas de mal à s’intégrer. En effet, après avoir multiplié des concerts de feu dans toute l’Italie depuis 2006, ils concrétisent avec « Payaso », un premier album dont la production fut confiée à Sacha Tilotta (Three Second Kiss), le mastering à Bob Weston (Shellac), et qui s’en va titiller des basiques déjà bien coulées dans le béton par les No Means No et Ruins, deux influences parmi d’autres citées par Les Spritz. En neuf titres muets, le trio déroule donc son approche du genre, boulonne sa section rythmique d’une main de fer, multiplie les revirements, balance riffs grinçants comme accords tranchants, et invite ici ou là de brèves incursions de trompette qui contribueront à son originalité au sein d’une scène noise en pleine effervescence.Bien qu’écoutable et relativement accessible pour eux, « Payaso » n’est pas la porte d’entrée rêvée pour les novices, mais saura en revanche titiller les écoutilles des vieux loups de mer aux oreilles déjà bien saignées par Shellac et consorts, ceux-là même qui sauront apprécier le millimétrisme quasi maladif de ces trois siciliens.

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire