Les Savy Fav – « Root For Ruin »

savy180Album
(Cooperative Music)
20/09/2010
Post punk hardcore

Il y a trois ans, quand il a décidé de remettre le pied à l’étrier après six années de hiatus, Les Savy Fav n’a lésiné sur rien, emmenant ses racines post hardcore vers des horizons mieux produits, et plus accessibles au grand public. A la surprise générale, le groupe avait fait mouche, recruté de nouveaux admirateurs, tout en parvenant à ne pas voir son auditoire originel tourner les talons, lui qui s’est pourtant toujours montré très exigeant à force de s’être nourri des Fugazi et consorts. Alors que sonnait son terme, « Let’s Stay Friends » laissait même entendre quelques promesses qu’on espérait bien voir se concrétiser à l’occasion d’un cinquième opus, désormais baptisé « Root For Ruin ».

Le temps de onze nouvelles compositions, le combo new yorkais affiche immédiatement sa volonté d’appuyer les choix de l’album précédent: si le son est désormais légèrement moins lisse, les titres accrocheurs sont de nouveau au rendez vous, pas plus tard que sur l’entame « Appetites ». Les Savy Fav y ressort les riffs qui s’inscrivent de façon indélébile dans les esprits, conserve sa pointe de groove, sans oublier sa rage des débuts, maintenant sous jacente comme pour rappeler que, si concessions il a pu récemment y avoir, elles ne se conjuguent pas encore définitivement au passé.

Ces grandes lignes tracées, « Root For Ruin » emprunte donc la même voie que son prédécesseur, adresse quelques clins d’oeil aguicheurs, comme avec l’excellent « Let’s Get Out Of Here » prouvant par la même occasion à quel point les New Yorkais maitrisent leur sujet quel que soit les influences avec lesquelles ils jonglent. Et les démonstrations de leur adresse toute particulière ne manque pas, de l’arty « Excess Energies » au retour post hardcore de « Calm Down » et « Dirty Knails », en passant par l’ombre post punk de « Lips n’Stuff » ou l’autre plus proto de « Poltergeist ».

A défaut de véritablement surprendre et passionner les foules (« Sleepless In Silverlake »), Les Savy Fav semble uniquement se contenter de colmater les fissures d’un édifice trop vite érigé lors de sa récente résurrection. Reste que, entre idées recyclées et tempo général un tantinet plus posé (« Dear Crutches »), il y a toujours ici matière à donner ces concerts époustouflants et chaotiques qui font avant tout la réputation de la bande de Tim Harrington. Pour autant, on n’ira pas jusqu’à dire que « Root For Ruin » n’est qu’une excuse pour reprendre la route et s’adonner de nouveau à ces débauches d’énergie et de sueur dont ces new yorkais ont le secret. Ou si c’en est une, c’en est une bonne! Vérification très prochainement en France.

En écoute

Disponible sur
itunes42

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire