L’Effondras – ‘Les Flavescences’

L’Effondras – ‘Les Flavescences’

Album / Noise Parade / 03.03.2017
Post rock atmosphérique

L’Effondras présente avec ‘Les Flavescences’ un nouveau volet de son rock instrumental. Déjà affûté mais plus aguerri, le trio renforce son penchant atmosphérique, progressif et sinueux, et nous invite à une ballade, en quatre longs fragments inspirés du cycle du jour, enregistrés en extérieur en début d’été 2016.

On reconnait la faculté intacte du groupe à se faufiler dans des passages climatiques changeants. Comme sur son premier album éponyme, il prend le temps de nous guider sur le chemin de l’introspection et nous offre au passage la possibilité de nous y perdre. Plus sage, mais pas moins nerveux quand le ton monte, en observateur patient d’une nature semblant encore préservée, il nous laisse ainsi découvrir les reliefs de son environnement, sans nous en imposer de lecture, nous renvoyant libres de nous construire notre propre imaginaire.

Par instants tortueuses, à d’autres moments éblouies par une lumière irradiante, les compositions déversent leur sève au compte goutte et assurent de nous sortir d’une zone de confort pour nous en exposer une autre, plus aventureuse. ‘Les Rayons De Cendre’ et ‘Lux Furiosa’ alternent calme et puissance, dopés à la chaleur saturée des amplis. Puis ‘Phalène’ et ‘Le Serpentaire’ – acte de 34 minutes – s’approprient l’air pur et convoquent des chants d’oiseaux, tels des musiciens supplémentaires, renforçant ainsi l’impression panoramique d’un monde à l’horizon déjà très ouvert.

‘Les Flavescences’ est un disque qui demande du travail : l’écoute attentive d’une musique profonde et celle, en simultanée, de nos propres perceptions. Une expérience que L’Effondras parvient à nous faire vivre au travers sa démarche artistique, résolument calquée sur l’observation des sensations. A découvrir dans l’abandon.

EN ECOUTE

A ECOUTER EN PRIORITE

‘Lux Furiosa’, ‘Phalène’, ‘Le Serpentaire’


No Comments

Post A Comment