Lee Ranaldo – ‘Electric Trim’

Lee Ranaldo – ‘Electric Trim’

Album / Mute / 15.09.2017
Indie pop


Alors que Thurston Moore ravive bon gré mal gré les souvenirs de Sonic Youth à chacune de ses réapparitions, Lee Ranaldo – son ancien compère guitariste – continue lui de papillonner autour du monument qu’ils ont contribué à bâtir. Sans cahier des charges préétabli, le sexagénaire laisse libre cours à son inspiration, sans jamais refuser d’explorer de nouveaux horizons. Ainsi, après la pop folk coincée entre réminiscences de REM et Neil Young sur ‘Last Night On Earth’ en 2012, le new yorkais arpente de nouveaux terrains sur ‘Electric Trim’, accompagné de ses fidèles Dust, mais aussi du romancier Jonathan Lethem, et de multiples musiciens de renom, parmi lesquels Sharon Van Etten et Nels Cline (Wilco).

Si son classicisme pop rock reste la base de ce nouvel album, Lee Ranaldo s’en éloigne pour laisser quelques sonorités électroniques venir enrichir ses compositions (‘Uncle Skeleton’, ‘Let’s Start Again’), et ouvrir la voie à des influences restées discrètes jusque là. A l’image de l’arabisant ‘Moroccan Mountains’, introduction quelque peu dépaysante qui donne le ton, le disque transpire la prise de risques et bouscule les habitudes du songwriter, à la fois en termes d’arrangements (le titre éponyme aux ornements cuivrés, le piano de ‘Let’s Start Again’) et de couleurs nettement plus psychédéliques qui bourgeonnaient déjà sur ‘Last Night On Earth’. Accessibles et reconnaissables, c’est le cas de ‘Last Looks’ et ’New Thing’, compositions à tiroirs ou l’on croise la voix de Sharon Van Etten également présente sur quatre autres morceaux, ou de ‘Purloined’ aux reflets psychés. Sans jamais aller jusqu’au coup d’éclat, tous soulignent le talent de songwriter de Ranaldo autant qu’ils nous noient dans son immense maturité : un entre-deux eaux qui ne fait pas de ‘Electric Trim’ un album indispensable, mais qui lui assure de mériter sa place au sein de la discographie du bonhomme.

VIDEO
ECOUTE INTEGRALE

A ECOUTER EN PRIORITE
‘Uncle Skeleton’, ‘Last Looks’, ‘Purloined’, ‘Thrown Over The Wall’


No Comments

Post A Comment

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.