Lavodrama – « Zurich »

Zurich[Maxi]
01/06/2008
(BCore/Import)

Début 2007, Lavodrama faisait une entrée officielle fracassante sur la scène rock espagnole avec « It’s Close, That’s What Matters« , un premier album qui venait définitivement enterrer les derniers fantômes d’Aina, et sonner la résurrection d’une scène mélodique essoufflée depuis la disparition du quatuor catalan. La preuve, après moult tournées locales en compagnie d’autres formations ibériques, ce sont les Américains de Medications (Dischord) qui les ont pris sous leurs ailes pour un petit tour d’Europe bien mérité.

Alors pour finir en grande pompe une année plutôt salvatrice pour lui, Lavodrama s’en est retourné en studio pour un petit jet de cinq titres produits et arrangés par le gourou Santi Garcia, crédité sur la majorité des disques rock de l’autre côté des Pyrénées. « Zurich » marque donc encore un pas en avant, vers une plus grande maturité, tout en restant fidèle au registre de l’album dont il s’avère finalement être un joli complément. Car, plus encore que l’an passé, Lavodrama nous renvoie illico dans le meilleur des années 90, à Washington, quand les groupes de la ville venaient régulièrement asséner leurs compositions mélodiques et dissonantes sur le Vieux Continent. En guise de catapultes, « Dear Friend » a la rotation facile, « The Basement Days » peut se vanter d’une belle portée malgré une linéarité trompeuse, et les complexes « Anger » et « Collectors » prouvent qu’une trajectoire directe n’est pas toujours la plus efficace. Cette mise au point bien calée, Lavodrama va certainement reprendre la route…des studios, en vue d’un deuxième album que ces cinq titres annoncent comme totalement jouissif

Ecoutez un extrait ici.

Achetez sur :

  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire