Latterman – « We Are Still Alive »

We Are Still Alive[Album]
22/08/2006
(Deep Elm/Import)

Décidemment, ce combo new yorkais est plutôt du genre hyperactif. Avec « We Are Still Alive », troisième album en quatre ans d’existence, le quatuor risque encore de voir sa renommée grandir même si ce nouvel opus ne marque pas forcément une évolution notable par rapport aux précédents.

En effet, la fougue est toujours là (« Water Manes At The Block’s End », « Dozer Rage »), amenant avec elle son lot de petites imperfections. Mais Latterman n’a finalement jamais eu la prétention de sortir l’album de l’année, celui qui allait mettre tout le monde d’accord, des fans aux majors. Latterman est sur Deep Elm et y est bien, conscient peut être que son sens plus qu’aiguisé de la communauté ne pourrait aller qu’avec une structure indépendante. La communauté, un bien grand mot pour ces new yorkais qui balancent avec beaucoup de générosité un punk sur vitaminé, pas toujours juste, à la production modeste et quelque peu bordélique. Peu importe, ce qui compte une nouvelle fois ici, c’est d’emmener le public dans la communion, que celui-ci se laisse porter par cette énergie positive et qu’il chante avec le groupe. Car s’il y a bien une chose que Latterman n’apprécie pas, c’est de chanter seul. Voilà pourquoi les refrains fédérateurs, ceux qu’on reprend en choeur les doigts pointés en l’air, sont ici légion (« Mumbled Words And Ridiculous Faces », « This Basement Gives Me a Fucking Headache », « We Work The Night Shift »). Peut-être une des raisons qui font que ces new yorkais font de plus en plus parler d’eux outre Atlantique. D’ailleurs, un de leur set a même été récemment interrompu par une demande en mariage de deux de leurs fans. Voilà un échantillon de l’esprit qui règne au sein d’un groupe à l’anti-thèse des majors, des formations insignifiantes qui plagient autant qu’elles rayent le parquet. Latterman se fout de tout sauf de laisser une trace indélébile dans la mémoire de son public. « We Are Still Alive » est donc sans prétention, mais transpire cela. Mission accomplie

En écoute

1. Water Manes At The Block's End     
2. Mumbled Words And Ridiculous Faces     
3. We Work The Night Shift     

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
  • Achat sur ITunes
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire