La Phaze – « Fin De Cycle »

Fin De Cycle[Album]
21/11/2005
(Because/Wagram)

Fin d’année oblige, après avoir envoyé votre traditionnelle lettre d’insultes au Père Noël, renié votre famille et tenté de revendre des cadeaux dont vous vous seriez bien passé, vous voilà déjà en train de réfléchir à de bonnes résolutions pour l’année à venir. Donc, en 2006 (comme en 2005), promis, je n’achèterai plus un album juste parce que le single m’a plu (« Intensive Care » anyone?), je n’achèterai pas une réedition en 5.1 d’un vieux CD pour ma chaîne 2.0 (REM anyone?) et j’arrêterai d’embêter tous les vendeurs de la ville avec mes questions reloues du genre: « Dis monsieur, quand est ce qu’il sort « Chinese Democracy? »! Non, en 2006 moi j’écouterai de la pungle… Et me voilà en train de remettre « Fin de Cycle » de La Phaze dans mon mange disque, au bord de l’indigestion

Avec ce quatrième album, le trio nantais propose un son original joyeusement baptisé pungle. Inqualifiable et refusant d’être qualifié, La Phaze a donc inventé la seule appellation capable d’englober sa musique, un savant mélange de punk et de jungle. Et dès les premières notes de « Pas de répits@punglist.com », le groupe donne le ton avec un son dans le rouge. La production léchée marie les diverses composantes du groupe, et les sonorités électroniques de DJ Nevrax (tout un programme) soulignent à merveille le flow impeccable de Damny. Bien plus que sa voix, le mérite du chanteur est d’écrire des textes basés sur des thématiques alter-mondialistes tout en réussissant à éviter les clichés qui pourrissent le genre. La Phaze n’enfonce donc pas les portes ouvertes (un truc à se casser la gueule) et pose un regard incisif sur notre société avec ces textes qui sentent bon l’urgence. Une bonne surprise quand on sait que le groupe a récemment tourné au Brésil avec Manu Chao autant connu pour son engagement que pour son enfonçage chronique de portes ouvertes

Un album efficace, un coup de pied dans la fourmilière (mais les fourmis en pleines fêtes de fin d’année s’en apercevront-elles?), réedité ce mois-ci avec un DVD bonus rempli de lives divers et variés qui montrent La Phaze sous son meilleur jour, c’est à dire sur scène. Des performances qui devraient répondre à toutes les questions que l’on peut se poser sur la dynamique et la sincérité du groupe mais qui hélas ne répondent pas à cette question qui me taraude: « Quand est ce qu’il sort Chinese Democracy? »

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire