Klub Sandwich – « Les Valcheuzes »

klub180Album
(KSW)
27/06/2011
Deep hop

Inarrêtable, Grems l’est tellement qu’il est bien difficile de suivre le fil de ses péripéties. En solo, ou au gré des collaborations, cet artiste aussi polyvalent qu’imprévisible noircit sa discographie à la même vitesse qu’il débite son rap. La preuve, trois mois seulement après la sortie de « Pour Ma Paire de Jordan » (avec Entek et MIM), le revoilà en compagnie de Disiz La Peste pour Klub Sandwich, un nouveau projet auquel se sont ralliés Son Of Kick à la production, et Simbad aux platines. Déjà remarqué pour « Rouge à Lèvres », l’association de ces deux Mcs – totalement atypiques dans le paysage rap français – refait des étincelles tout au long de « Les Valcheuzes »: un titre intriguant qui prend toute sa signification dès « Valcheux », entame à mourir de rire qui restera d’ailleurs de loin le meilleur titre de cet opus. Fidèles à ce registre singulièrement electro qui les suit depuis plusieurs années maintenant, Peter Punk et Usle Pomme – comme ils se font appeler ici – alimentent donc une approche hip hop totalement singulière au pays, qui va plus chercher ses influences du côté de Londres que dans l’underground californien ou new yorkais. Alors, en neuf titres et comme à leur habitude, on discerne quelques élans house, dub, voire même dubstep, trois influences parmi d’autres qui s’entremêlent avec plus (« Flow Au Dessus d’Un Nid de Coucou », « Casse Ta Bouche », « Deeper ») ou moins (l’indigeste « Parigi ») de réussite, parfois jusque dans des délires qui n’appartiennent qu’à eux (« Le Soleil Se Lève En Californie »), et qu’il est particulièrement difficile de suivre quand on n’y est pas préparé (« Joli Village »). Un constat qui s’égrène quasiment à chaque album sorti par cette clique de racailles numériques, mais qui ne leur fait pas pour autant perdre en capital sympathie.

Disponible sur
itunes6

À lire ou écouter également:

, ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire