Klub Des Loosers – « Vive La Vie »

Vive La Vie[Album]
15/11/2004
(Record Makers/Emi)

Il est rare de tomber sur un disque qui, à l’instar d’un bon bouquin, réussit à présenter le portrait complet et fouillé d’un être humain, et ce encore plus dans le cadre d’un album de hip hop

Avec ce Klub Des Loosers dont le slogan est ironiquement « Vive La Vie », Fuzati réussit à dépeindre un jeune homme en colère, aussi désespéré que cynique, aussi méprisant que profondément seul, aussi enflammé mentalement qu’effacé socialement, et qui n’attend plus rien de la vie, hésitant seulement encore à choisir entre un misanthropisme radical et le suicide

A travers ces 18 morceaux, tout le monde en prend donc pour son grade, que ce soit le microcosme du rap français (« Dead Hip Hop »), le milieu social d’où est issu ce psychopathe refoulé (« Le Manège Des Vanités », « Sous Le Signe Du V »), les futures ex (« De l’Amour à La Haine »), les autres (« Toute La Vérité », « Baise Les Gens »), mais le plus souvent, et avec le plus de violence, le narrateur lui-même en filigrane et son incapacité chronique à corriger ses propres défauts (« Avec Les Larmes », « Ne Plus y Croire », « Un Peu Seul »). Au milieu de cette avalanche de larmes amères et de colère noire, le seul moment de répit se trouve être un « Poussière d’Enfants » pourtant plus que morbide

Derrière ces textes ciselés à froid à l’humour sanglant et aux métaphores cruelles, les instrus font un petit peu figure de parents pauvres. Leurs sonorités semblant détournées de vieilles séries américaines collent pourtant bien à la personnalité du disque, mais se ressemblent un peu trop, à l’exception de quelques-unes qui sortent du lot, souvent celles dont la production a bénéficié d’un apport extérieur (« Poussières d’Enfant », « Sous Le Signe du V », ou encore « Perspectives »)

Après quelques maxis et ce long format, Fuzati a donc réussi à peaufiner cet alter-ego (?) jusqu’à une quasi-perfection, seulement desservie par une certaine monotonie obsessive somme toute caractéristique du personnage et de ses jérémiades. Le concept est cependant maintenant un peu « usé jusqu’à la corde » comme l’avouent les derniers morceaux, et on attend avec une certaine perplexité les futures livraisons de ce Klub Des Loosers réduit à un seul membre.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire