Kimmo – « After The Show »

After The Show[Maxi]
01/10/2005
(My Kimono/Autoproduit)

Avec un premier maxi sous le bras, Kimmo laissait une bonne impression, notamment de groupe mature que ses expériences au sein de Pregnant ou Hole Process ne pouvaient que pousser vers le haut. Clairement inscrit dans un registre doucement noise, le quatuor, dont le principal atout est d’avoir parfaitement digéré ses influences, remet ça et nous pond quatre nouveaux morceaux tendus et personnels confirmant qu’il est bien sur la bonne voie. Une nouvelle fois, l’application des compositions ne fait aucun doute, on nage sur une mer d’huile perturbée par de régulières vagues bruitistes, le tout avec un niveau technique qui fait que Kimmo ne peut laisser indifférent. Si musicalement, les parisiens, proches d’un Dischord en plus post rock, flirtent avec l’irréprochable, on notera cependant que la mixité du chant, entre les accents bjorkiens de Natasha et la froideur de Mathieu, atteint ici parfois toutes ses limites plutôt que d’être pleinement exploitée. Dommage, car ce n’est pas qu’on s’ennuie, mais cette sorte de monotonie qui se dégage des lignes de chant de la belle ne sert pas forcément une toile de fond musicale qui, bien que très intéressante, ne jouit pas non plus d’un relief salvateur. Sur ces quatre titres, au beau packaging ceci dit au passage, ça passe encore, mais il n’est pas dit qu’on atteigne la fin d’un album… Pourvu qu’on se trompe…

À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire