Kid Koala – « Some Of My Best Friends Are Djs »

Some Of My Best Friends Are Djs[Album]
07/10/2003
(Ninja Tune/Pias)

On ne remerciera jamais assez Paco Rabanne de s’être magistralement planté au sujet de la pseudo apocalypse de l’an 2000. Car si ses prédictions s’étaient avérées vraies, jamais « Carpal Tunnel Syndrome », le premier opus de Kid Koala, n’aurait révélé son génie d’auteur comme une des grandes révélations du deejaying. Car le canadien en aura scotché plus d’un avec son maniement si personnel des platines même si ce premier essai, bien que très bon, était plutôt destiné à un public très averti

« Some Of My Best Friends Are Djs », le tant attendu successeur, semble lui plus accessible, plus mûr, mais reflète tout autant le talent du Dj à manier les platines tel un chef d’orchestre du nouveau millénaire. Kid Koala, tout en gardant une solide base hip hop, repousse les barrières du genre en abordant plusieurs genres musicaux tels le jazz (« Basin Street Blues »), ou le rocksteady (« Skanky Panky »), bien loin de faire figure d’intrus au sein de ce large panel musical ou même l’harmonica (« Stompin’ At Le Savoy »), les cuivres ou un éternuement (« Flu Season ») sont scratchés

Bien loin des X Ecutionners, de l’electro hip hop de base ou d’un énième album concept, Kid Koala est l’acteur principal de son propre univers qu’il aime dessiner et faire partager. D’ailleurs, le disque est ici accompagné d’une bande dessinée de 52 pages du canadien. De quoi rester enfant encore un bon moment… Incontournable

Ecoutez un extrait sur le site Ninja Tune

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire