Kerrier District – « s/t 47 »

s/t[Album]
01/05/2004
(Rephlex/La Baleine)

Génial !!! Voilà ce que l’on peut dire de cet album. Luke Vibert, tel un facétieux lutin, un as du sample malin, nous propulse sur les dancefloors pour des déhanchements moites et enfiévrés. Il revisite ici tout l’héritage laissé par des producteurs, tels Arthur Russell entre autres, en y apportant cette petite touche de fantaisie qu’il partage avec ses amis Aphex Twin, Squarepusher ou Mike Paradinas. Mais attention, ici point de déflagrations sonores barrées, ni de Drill’ n’Bass hallucinée. Plutôt un shaker dont les ingrédients porteraient les noms de François Kevorkian, Carl Craig, Larry Levan, Laurent Garnier ou Basic Channel, le tout aromatisé d’une pincée de house New-Yorkaise, d’un zeste de finesse « Warpienne » et de multiples clins d’oeil sonores pas forcément identifiables au premier abord mais qui font revivrent moult souvenirs de soirées endiablées. Aucun morceau n’est à privilégier plus qu’un autre tant ceux ci sont tous vraiment superbes et plein de surprises. Un album à ranger aux cotés de celui de Métro Area par exemple, car il évolue dans ce style d’atmosphère. Indispensable.

Achetez sur :

  • Achat sur Amazon
À lire ou écouter également:

,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire