Kavinsky – « Outrun »

kav180Album
(Record Makers)
25/02/2013
Electro synthétique

C’est sûr, le mort-vivant Kavinsky possède une identité visuelle et biographique qui donne envie de s’intéresser à son art. Mort dans un accident de voiture en 1986, il réapparaît en zombie en 2005 pour la sortie d’un EP en hommage à sa voiture – « Teddy Boy » – et se fait ainsi un nom sur la Terre entière grâce à un seul titre: « Testarossa Autodrive ». Huit ans plus tard, on va définitivement finir par croire qu’il est devenu typiquement français de sortir un EP qui déchire, puis de faire poireauter son public pendant des années (rappelez vous Breakbot, SebastiAn…).

Désormais recordman, Kavinsky pousse le culot jusqu’à inclure son tube (intemporel cela dit) ainsi que « Nightcall » (2010) au milieu d’autres titres d’un « Outrun » comme tout droit sorti d’un micro-ondes en mode décongélation. Il y a d’abord « Blizzard » qui, malgré un pied accrocheur, ressemble à une plate copie de ses influences eighties post-mortem déjà bien mieux déclinées sur le dernier single « ProtoVision ». Le producteur tente alors d’installer une guitare trop nasillarde pour devenir épique: une impression qui se dégage malheureusement de l’ensemble de ce disque compilant mauvais grincements de films d’horreur (« Rampage »), autoroutes froides et répétitives (« Grand Canyon »), et tentatives mitigées de rap nostalgique  (« Suburbia » feat. Havoc of Mobb Deep).

Echaudé par son énorme contribution à la bande originale de l’excellent film « Drive », il était plus que temps pour Kavinsky de sortir enfin son album. Seulement, il n’y avait aucune raison valable de le bâcler ainsi, et de rester continuellement planté derrière les synthés. Si l’idée porte parfois ses fruits ici (le sensuel « Odd Look », le mélancolique « Deadcruiser », « First Blood »), « Roadgame » – parfait pour mettre un jeu de bagnoles en musique – finit de marquer la redondance synthétique et mélodique entre les titres, et confirme fermement que Kavinsky est bien loin d’égaler ses deux plus beaux morceaux sur ce décevant premier album.

itunes4

En écoute intégrale

À lire ou écouter également:

,

Une réponse à Kavinsky – « Outrun »

  1. BUZZ!cever 8 mars 2013 à 11 h 46 min #

    Déçu… Le travail est comme vous le dites complètement bâclé, à des années lumières de son précédent EP. A oublier, album à jeter, retourne taffer bonhomme.

Laisser un commentaire